22 mai 2014

Vers une nouvelle constitution V / Les ultra-conservateurs préparent l'inexpugnabilité

Alors que l'idée d'une nouvelle constitution est dans l'air et n'a, on le sait bien, pas grand chance d'aboutir tant R21 sert de contreprojet conservateur à cette dynamique, un groupuscule de députés ultra-régionalistes, représentant du bas du Haut, du très haut du Bas et de divers partis de familles, tentent de transformer la république du Valais ni plus ni moins qu'en confédération!
Ils veulent donner aux districts un statut cantonal en introduisant la double majorité.
Autant dire que ce projet va contre le sens de l'histoire valaisanne et qu'il sera refusé également par les conservateurs sincères.
Ce n'est pas la première fois que la députation d'Entremont s'amuse avec la réforme des institutions. Pour l'instant la palme était détenue par la députation d'Orsières avec sa loi contre le coup de crayon.
Il était tentant pour les députés de Bagnes et de Sembrancher de démontrer qu'ils sont également féconds en la matière.



3 commentaires:

  1. Dans le NF du 2 juin 2014 par Jean-Yves Gabbud:
    Une motion tente déjà de freiner la manœuvre. Elle est co-signée par Grégory Logean (UDC), Daniel Emonet et Jean-Pierre Guex (PDC du Bas) et Urs Kuonen (PDC du Haut). Elle demande que les modifications de la Constitution soient adoptées non seulement à la majorité du peuple, mais aussi des districts. Les quatre motionnaires déclarent clairement que leur texte vise au maintien de l'existence même des districts.

    RépondreSupprimer
  2. Les deux entremontants motionnaires se soucient-ils peut-être du sort de EA en cas de d'absorption de notre district dans une nouvelle entité ?

    RépondreSupprimer
  3. Alors EA deviendra un parti cantonal :-)

    RépondreSupprimer

Vous êtes cordialement invités à laisser un message. Les commentaires peuvent être modérés. Les utilisateurs anonymes sont tolérés, mais la modération des commentaires anonymes répond à des critères plus sévères. Merci de votre courtoisie.