23 avril 2014

Objets des votations du 18 mai 2014

Le Comité d’Entremont Autrement après réunion, discussions et échanges, est arrivé aux conclusions suivantes sur les votations fédérales et cantonales du 18 mai 2014 :

A la question : « Acceptez-vous l'arrêté fédéral du 19 septembre 2013 concernant les soins médicaux de base? », le Comité répond favorablement ; cet arrêté prévoit des mesures pour accroître l’attractivité du métier de médecin de famille, par une modification du tarif tarmed et par des aides en faveur des jeunes médecins pendant leur stage. Entremont Autrement est persuadé que la baisse des coûts de médecine passe aussi par une médecine plus humaine, proche des gens et qui investit dans une relation de confiance à long terme.

Le Comité approuve également la loi cantonale sur les soins de longue durée qui vise le financement des soins de longue durée et de qualité en faveur des personnes âgées; le Comité regrette que la participation des assurés pour les soins reçus en EMS soit plafonnée à 21.60 pour toute personne ayant une fortune nette de plus de CHF 500'000; le Comité aurait trouvé plus équitable que les personnes ayant une fortune nette très important, par exemple au-delà de plusieurs millions participent de manière plus proportionnelle.

Le Comité s’est trouvé partagé sur la question « Acceptez-vous l'initiative populaire « Pour que les pédophiles ne travaillent plus avec des enfants? ». Le Comité prend acte de l’entrée en vigueur au 1er janvier 2015 de la loi fédérale modifiant le code pénal et durcissant le régime à l’encontre des personnes ayant porté atteinte à l’intégrité des enfants et personnes dépendantes. Le Comité reconnaît que les nouvelles dispositions du code pénal couvrent également les cas d’atteinte physiques et psychiques et non seulement sexuelles; sur ce point, les nouvelles normes de droit pénal couvrent adéquatement une lacune de l’initiative. Cependant le Comité regrette que les nouvelles dispositions du code pénal n’instaurent pas, en cas d’atteinte sexuelle, une interdiction de travailler avec les mineurs ou personnes dépendante d’une durée indéterminée ou à vie.

A la question « Acceptez-vous l'initiative populaire « Pour la protection de salaires équitables (Initiative sur les salaires minimums)? », le Comité répond oui à la majorité. Le Comité estime qu’il n’est pas acceptable que certaines personnes travaillant à 100 % ne reçoivent pas un salaire leur permettant de vivre dignement; le fait que ces personnes puissent se faire aider par l’aide sociale n’est une solution ni à long terme ni motivante. Le Comité voit le salaire minimum comme une incitation à travailler, surtout pour les jeunes, ce qui faciliterait leur intégration dans la vie active.

Le Comité soutient également l’initiative populaire cantonale pour un salaire minimum légal. Le Comité a été particulièrement sensible au fait que cette initiative cantonale prend en compte les particularités de certaines branches économiques comme l’agriculture, pour adapter le salaire minimum en conséquence.

Finalement, le Comité refuse également à l’unanimité la loi fédérale du 27 septembre 2013 sur le fonds d'acquisition de l'avion de combat Gripen (loi sur le fonds Gripen)? Compte tenu des dangers et risques auxquels est exposée la Suisse, cet achat est disproportionné et inutile. La Suisse devrait centrer ses efforts sur les risques énergétiques, climatiques et technologiques; dans ces secteurs également, la Suisse pourrait créer des emplois à haute valeur ajoutée et devenir un leader européen en développant une expertise propre.

version corrigée 23.04.14 /sj

Quelques papiers n'engageant pas le Comité parus sur notre blog à l'occasion de cette campagne:

3 commentaires:

  1. Bonjour,
    Merci de partager ces commentaires. Au final quelles sont vos recommandations de vote pour ces objets et en particulier pour « Acceptez-vous l'initiative populaire « Pour que les pédophiles ne travaillent plus avec des enfants? » ?

    RépondreSupprimer
  2. Au sujet de l'initiative contre la pédophilie, la majorité du comité est pour le Non mais il a été décidé de ne pas donner de recommandation de vote sur cet objet.
    Pour le reste, comme précisé dans l'article, c'est OUI pour la médecine de famille (arrêté fédéral du 19 septembre 2013 concernant les soins médicaux de base? ),
    Oui pour les soins de longue durée,
    NON évidemment au sujet des Gripens,
    et une majorité de Oui au sujet des deux initiatives sur les salaires minimums.

    RépondreSupprimer
  3. Pour être plus précis sur la question posée.
    EA transmet la position de son comité sur chaque sujet soumis à votation.
    EA ne donne pas de consignes de vote ou de mot d'ordre.
    Pour EA, l'électeur est un homme absolument libre de ses choix.
    Si un membre d'EA désire s'engager sur tel ou tel sujet de votation, il en a la liberté.
    Ce qui est par exemple mon cas avec mon texte sur le salaire minimum.

    RépondreSupprimer

Vous êtes cordialement invités à laisser un message. Les commentaires peuvent être modérés. Les utilisateurs anonymes sont tolérés, mais la modération des commentaires anonymes répond à des critères plus sévères. Merci de votre courtoisie.