6 juin 2012

Le Valais qui se ferme passe la vitesse supérieure



En Valais, il ne fait pas bon avoir une position différente de la pensée unique. Cette lettre d'Anniviers Tourisme à mon employeur bernois en est la preuve. Après être venu me demander personnellement de faire une offre pour une prestation pour la SQS, Anniviers Tourisme ne m’a donné aucune réponse, mais a préféré informer directement mon employeur en refusant l'offre, et surtout en justifiant le refus par le fait que j'ai prôné publiquement le oui à l'initiative Weber ! Ce qui d'ailleurs est faux, je les défie de trouver une ligne de journal ou une image TV où j'ai pris position pour l'initiative, j'ai toujours défendu la position d'Altitude 1400, "non mais". Mais ce qui est plus intéressant dans la missive d'Anniviers Tourisme c'est de lire le nom des destinataires de la lettre en copie. Qu’est-ce qui motive le président d’Anniviers Tourisme à informer le Conseiller d’Etat Cina et le directeur de Valais Tourisme de son refus de travailler avec l’entreprise bernoise SQS ?

Yvan Aymon

(Source: FB, publié ici avec l'autorisation de l'auteur)
NDLR: Ceux qui ont la chance d'être amis avec Yvan Aymon sur FB pourront y aller lire les messages d'encouragements qui lui sont parvenus.

4 commentaires:

  1. Heureusement que le ridicule ne tue pas... Navrant ce Melly-là !

    RépondreSupprimer
  2. Tu ne penses pas comme moi, alors notre avenir ne peut être commun.
    Réflexion d'un esprit tellement ouvert qu'il en devient obtu.
    Il me rappelle quelqu'un ce JMM !!!

    RépondreSupprimer
  3. Le compte rendu de cette affaire qu'a fait Gabbud dans son bloc frise la malhonnêteté intellectuelle.

    RépondreSupprimer
  4. "Sur Facebook, Yvan Aymon réfute avoir prôné le oui à l'initiative Weber, déclarant avoir été pour le «non, mais…». Ses propos sur différents plateaux de télévision n'ont sans doute pas été clairs pour tous les spectateurs." Je trouve ce commentaire de Gabbud pas fin du tout.

    RépondreSupprimer

Vous êtes cordialement invités à laisser un message. Les commentaires peuvent être modérés. Les utilisateurs anonymes sont tolérés, mais la modération des commentaires anonymes répond à des critères plus sévères. Merci de votre courtoisie.