12 mars 2012

Après l'agression contre le Valais, la riposte s'organise.


Plus grave que ceux qui nous ont déclaré la guerre ce dimanche, les ennemis de l'extérieur, c'est l'existence de quelques poches infiltrées de fonctionnaires et enseignants de la gauche urbaine qui détruisent notre peuple de l'intérieur.
Exigeons immédiatement des frappes massives sur les communes du canton qui font Täsch. Supprimons les nids de bobos, traîtres à la patrie.
Boycottons le parking communiste de Täsch. Tous en hélicoptères à Zermatt pour la prochaine patrouille des glaciers!
N'écoutez pas les radios et les télévisions extérieures, ne lisez pas les journaux, ne vous fiez qu'à Notre Blog.
L'heure est grave. La mère de toutes les batailles a commencé.
Construisons immédiatement des milliers de résidences surveillées pour y enfermer les 31.909 valaisans dissidents qui ont fait allégeance à l'ennemi.
L'ennemi ne veux plus de lits froids? Prenons-le au mot, gardons notre électricité pour nous, et chauffons les à mort.
Fermons nos stations d'épuration, noyons y les écolos et balançons nos égouts dans le lac de Genève. Abolissons les limitations de vitesse sur l'autoroute. Remplaçons les vignettes par des étiquettes de Petite Arvine.
Rebouchons le Lötschberg et tirons au canon à neige sur les FA18.




6 commentaires:

  1. Tant de haine (et d'humour 15e degrés?) pour quoi au juste?

    RépondreSupprimer
  2. un lecteur attentifmardi, 13 mars, 2012

    Yvan Aymon, directeur de Marque Valais dans le Temps du 13 mars: Pour la mauvaise humeur, je pense qu'elle va passer. Comme j'espère que passera aussi le climat de chasse au sorcières que l'on perçoit ces jours en Valais.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pas d'inquiétude, le NF a déjà tourné la page.

      Supprimer
  3. Jean-Marie Fournier a-t-il pété un plomb? Il déclare dans le Téléjournal du 12 mars 2012: Il prétend que les stations qui dépassent le 20% seront contraintes de réduire pour y arriver, ce qui est n'importe quoi! Et il voit comme conséquence "une perte de valeur énorme, jusqu'à deux tiers" Alors que les banquiers s'accordent à dire (voir la une du Temps du 13 mars) que la valeur des chalets de vacances va augmenter. Jean-Marie Fournier devrait prendre des vacances.

    RépondreSupprimer
  4. Pardonnez-lui, Il est KO debout, et visiblement en état de choc. Ce n'est même pas très gentil de la part de la TV de donner en pâture à ses spectateurs un homme qui n'est plus qu'à 20% de ses capacités. Le respect des victimes devrait primer. D'ailleurs le Nouvelliste du jour est un modèle du genre. Pas un mot de travers dans sa partie valaisanne. La page est tournée. C'est une phase de déni, mais c'est salutaire.

    RépondreSupprimer
  5. Z'ont même un "Kochende Männer Klub" à Taesch. Si c'est pas des bobos-révolutionnaires... http://www.gemeinde-taesch.ch/vereine.html

    RépondreSupprimer

Vous êtes cordialement invités à laisser un message. Les commentaires peuvent être modérés. Les utilisateurs anonymes sont tolérés, mais la modération des commentaires anonymes répond à des critères plus sévères. Merci de votre courtoisie.