16 janvier 2011

L'Initiative pour une protection face à la violence des armes ne concerne pas les sportifs

En cette année où des actions concrètes contre la violence domestique sont menées en Valais, les femmes du PDC ont décidé d'accepter l'intiative: "Nous ne voulons pas de fusil d'assaut sous le lit ou dans les placards", explique Babette Sigg, présidente des Femmes PDC.

On apprend toutefois que Maurice Tornay a adhéré au comité valaisan contre l'Initiative pour une protection face à la violence des armes. Si c'est par crainte de ne plus pouvoir présider à nos grandes manifestations sportives, il se trompe. Les sportifs ne sont pas concernés par cette initiative et même favorisés par elle.

2 commentaires:

  1. Toujours cette oscillation entre méchanceté et bons sentiments.

    RépondreSupprimer
  2. Anonyme, âme veule de l'internet ! :))

    RépondreSupprimer

Vous êtes cordialement invités à laisser un message. Les commentaires peuvent être modérés. Les utilisateurs anonymes sont tolérés, mais la modération des commentaires anonymes répond à des critères plus sévères. Merci de votre courtoisie.