4 décembre 2010

En réponse à une question au Grand Conseil

Nominations à la BCV:
Maurice Tornay a rappelé que les nominations relevaient d’un caractère purement opérationnel dévolu à la banque. Il a conclu: «Le Conseil d’Etat ne dispose pas de connaissances particulières dans ce domaine et ne dispose pas non plus d’un droit de regard ou d’intervention.»
Le Matin enquête.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Vous êtes cordialement invités à laisser un message. Les commentaires peuvent être modérés. Les utilisateurs anonymes sont tolérés, mais la modération des commentaires anonymes répond à des critères plus sévères. Merci de votre courtoisie.