15 janvier 2010

Un député entremontant meurt à la tâche: Louis (Hercule) Gailland

A l'époque où les députés mouraient à la tâche, c'est un jour comme aujourd'hui, le 15 janvier 1916 que disparaissait alors qu'il était député Louis (Hercule) Gailland, remplacé d'office par le suppléant Cyrille Tornay. Né en 1853 à Verbier, il avait été instituteur, vice-président de Bagnes, officier d'état civil, chef de section et capitaine. Il a été député de 1897 jusqu'au jour de sa mort. A ne pas confondre avec Louis (François) Gailland qui avait a peu près le même profil, sous-préfet de 1913 à 1929, député de 1925 à 1933 élu sur la liste conservatrice, également vice-président de Bagnes, officier d'état civil, et inspecteur scolaire.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Vous êtes cordialement invités à laisser un message. Les commentaires peuvent être modérés. Les utilisateurs anonymes sont tolérés, mais la modération des commentaires anonymes répond à des critères plus sévères. Merci de votre courtoisie.