3 mai 2009

Bourg-Saint-Pierre et le Vatican



L'étude ironique des blasons d'Orsières nous a fait supposer que son ours était une femelle, dans la foulée nous avons milité pour le retour de baigneuses sur les armoiries de Bagnes. Continuant notre petite promenade anecdotique dans l'Entremont nous initions dès aujourd'hui une réflexion sur les armes de Bourg-Saint-Pierre.
Nous nous référons d'abord à l'ouvrage de Louis Moret-Rausis sur Bourg-Saint-Pierre paru en 1956 et qu'on trouve dans toutes les familles de la vallée, nous y ajouterons nos propres considérations.
Tout d'abord il faut se référer au fameux thaler de Nicolas Schiner frappé en 1498. On y voit les deux clés de Bourg-Saint-Pierre, mais Louis Moret-Rausis doute qu'il s'agisse des armes de la commune, malgré ce que prétend Maurice de Palézieux- Du Pan en 1909. Léon Dupont-Lachenal doute aussi qu'il puisse s'agir d'une représentation de Bourg-Saint-Pierre à cause de la place du blason sur l'écu, séparé de l'ours d'Orsières et des baigneurs de Bagnes. Ce n'est pas notre hypothèse.
Sur cet écu de Nicolas Schiner frappé l'année de son ordination épiscopale et de sa confirmation par Rome, Schiner a choisi de faire figurer les clés de St-Pierre en bonne place, dans l'axe du blason épiscopal, juste pour "papaliser" son propre blason. Cette raison somptuaire vaut bien une entorse à la géographie et justifie à nos yeux ce que les scientifiques récusent. La bannière de Bourg-Saint-Pierre est trop prestigieuse pour s'en passer dans une place de choix.


La flèche montre le blason d'Orsières voisinant celui de Bagnes. Le blason de Bourg-Saint-Pierre apparaît à la meilleure place: il ne faut pas avoir honte de le revendiquer. Il est donc historiquement attesté qu'il est aussi ancien que ceux d'Orsières et de Bagnes.
Les chroniques de Jean Stumpf éditée en 1548 auxquelles se réfèrent avec fierté Orsières et Bagnes rapportent également les armoiries de Bourg-Saint-Pierre. Il y voit des clés d'argent sur fond de gueules (blanc sur rouge) alors qu'aujourd'hui elle sont d'or sur fond d'azur (jaune sur bleu). La même transformation a eu lieu à Bagnes, passant d'un ciel rouge à un ciel bleu.
On peut se féliciter que les armes de Bourg-Saint-Pierre évoquent celles du pape, comme d'autres communes valaisannes d'ailleurs ainsi:

Grengiols:
Lens:

Et Ardon


Force est de constaté que toutes ses armoiries sont des déclinaisons des emblèmes de la papauté:

(à suivre)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Vous êtes cordialement invités à laisser un message. Les commentaires peuvent être modérés. Les utilisateurs anonymes sont tolérés, mais la modération des commentaires anonymes répond à des critères plus sévères. Merci de votre courtoisie.