7 novembre 2018

La commune d'Orsières hors la loi!


Ceci n'est pas un panneau didactique comme on pourrait le voir sur le chemin Emile Lovey représentant des animaux comme le cerf, le chamois, le bouquetin, le chevreuil, le grand corbeau, l'aigle, le renard, le lynx, le blaireau, l'écureuil etc... mais un panneau d'ordre au bord du lac.

On y voit de haut en bas, un ours castré qui ne correspond pas à l'héraldique locale, peu importe, un chien de St-Hubert qui fait caca, ce qui est interdit et amendable et on s'en réjouit.

Mais le dernier dessin semble vouloir dire qu'on est prié de tenir les dogues allemands qui ont la queue et les oreilles coupées en laisse sous peine d'amende, ou serait-ce un schnauzer?

Or il est interdit en Suisse de faire couper les oreilles des chiens depuis le 1 juillet 1981 et la queue depuis depuis le 1 juillet 1997, art.22 de l'ordonnance sur la protection des animaux.

A l'heure d'un grand débat sur l'écornage des vaches, la chose saute à l'oeil.

En autorisant à promener en laisse des animaux dont la présence est illégale en Suisse, la commune d'Orsières, nom d'un chien, se met elle-même dans l'illégalité.

Daniel Rausis


1 commentaire:

  1. Comment interdire à un chien de faire caca ? That is the question !

    RépondreSupprimer

Vous êtes cordialement invités à laisser un message. Les commentaires peuvent être modérés. Les utilisateurs anonymes sont tolérés, mais la modération des commentaires anonymes répond à des critères plus sévères. Merci de votre courtoisie.