9 septembre 2018

Une élection à la Constituante hors-norme

Pour une fois, notre blog reproduit un extrait de la chronique hebdomadaire de Vincent Fragnière dans le Nouvelliste (08.09.18). On n'aurait pas mieux dit!

"Les premières listes pour l’élection à la constituante du 25 novembre ont été dévoilées, et le constat est déjà triplement réjouissant. Primo, il y a dans tout le canton et dans tous les partis un véritable engouement pour s’engager à réviser cette Constitution. Le Valais romand devrait donc se retrouver avec près de 600 candidats pour 96 places, ce qui débouche pour tous sur une stratégie de listes ouvertes qui n’a rien à voir avec les calculs politiciens d’une élection au Grand Conseil. Deuzio, la très grande majorité des candidates et candidats n’ont jamais exercé de mandats politiques auparavant, ce qui occasionne, pour chaque formation, un potentiel renouvellement de son personnel politique ou de sa base électorale engagée. Et tertio, le mouvement Appel citoyen, avec 154 candidats, permet à toutes celles et tous ceux qui ne veulent pas adhérer à un parti de participer à cette révision qui provient, pour la première fois en Suisse, d’une initiative venue du peuple. Aux citoyennes et aux citoyens d’aller au bout de la démarche et de ne pas élire le 25 novembre uniquement le faible pourcentage d’anciens élus ou d’élus en place – forcément plus connus que les autres – pour que la constituante ne soit pas un Parlement bis."

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Vous êtes cordialement invités à laisser un message. Les commentaires peuvent être modérés. Les utilisateurs anonymes sont tolérés, mais la modération des commentaires anonymes répond à des critères plus sévères. Merci de votre courtoisie.