2 août 2018

Simplifier les armoiries du Val de Bagnes pour accueillir Orsières et le reste de l'Entremont.

Après tant d'élucubrations sur le blason d'une future commune du Val de Bagnes, je suis de plus en plus persuadé que la solution est d'aller vers plus de simplification. Et là, je suis un peu plus sérieux que d'habitude.

Deux idées me viennent à l'esprit:

La première est de renouer avec le plus vieux blason de Bagnes, en rajoutant un troisième baigneur dans la cuve. Le troisième baigneur montrerait qu'il s'est passé quelque chose, que la commune a grandi.




D'autres part les trois bonhommes dans la baignoire permettrait un jour d'accepter avec subtilité les gens d'Orsières dans une commune encore plus grande, puisqu'on pourrait y reconnaître une partie de la légende de St-Nicolas, saint patron de la paroisse:


St-Nicolas d'Orsières bénissant les deux baigneurs de Bagnes accueillant un petit camarade vollégeard dans leur pédiluve.


ET VOICI MA PROPOSITION SÉRIEUSE


Plus sérieusement on peut aussi imaginer que ce soit les armoiries de Vollèges qui inspirent le drapeau de la future commune du moyen Entremont, en simplifiant on obtient un motif graphique assez parlant, facile à reproduire et simple.



Le nouveau drapeau de la commune réunie pourrait évoquer à la fois les deux monts qui sur les couleurs de Vollèges représentent le col du Lein, les deux seins triomphants de la baigneuse des armoiries de Bagnes, et l'Entremont au sens littéral.



Lorsque  les autres communes de l'Entremont fusionneront, il suffira d'ajouter d'autres monts, si la première version est homologuée, les autres le seront aussi assez facilement. 




Evolution de la bannière d'Entremont jusqu'à la fusion complète de gauche à droite:
2. Vollèges-Bagnes
3. Vollèges-Bagnes-Sembrancher
4. Vollèges-Bagnes-Sembrancher-Bourg-St-Pierre
6. Vollèges-Bagnes-Sembrancher-Bourg-St-Pierre et la commune fusionnée de Liddes-Orsières.

On avouera que c'est quand même plus beau qu'un cavalier tenant une branche de sapin qui se baigne avec un cheval un ours et un dragon dans un baquet avec deux dames?

Quand on fusionne, mieux vaut travailler par soustraction que par addition!

Ce qui est intéressant dans cette armoirie c'est que les couleurs tranchent avec le rouge de la Suisse et du Valais et font allusion ainsi à la France et à l'Italie qui sont nos voisins et rappelleront aux générations futures que c'est Vollèges qui a initié ce mouvement vers l'unité entremontante, il a d'autre part les couleurs du district dès qu'on lui enlève son bouquetin.

Daniel Rausis



1 commentaire:

  1. Magnifique démonstration de graphisme ! Ne pourrait-on pas rajouter une rangée de "dents" en haut de la bannière, symbolisant le côté requin des autorités ?

    RépondreSupprimer

Vous êtes cordialement invités à laisser un message. Les commentaires peuvent être modérés. Les utilisateurs anonymes sont tolérés, mais la modération des commentaires anonymes répond à des critères plus sévères. Merci de votre courtoisie.