17 février 2018

Test de positionnement politique. Vraiment?

Depuis plusieurs jours, les internautes se passionnent pour un test de positionnement politique disponible sur Facebook. En répondant à une trentaine de questions, le test vous propose une carte de votre positionnement politique et vous permet de vous comparer au positionnement prétendu de quelques présidents et politiciens américains.

Première question: les politiciens auxquels sont comparés les internautes ont-ils pris part à ce test ou a-t-on "déduit" leur avis de leur passé politique? On peut se poser la question lorsque l'on sait que Ronald Reagan est mort en 2004 et Milton Friedman en 2006, donc avant la démocratisation de Facebook. Ces positionnements idéologiques semblent donc au mieux discutables, au pire douteux.

L'ancien député bagnard Alexandre Luy a publié une carte du positionnement politique de ses contacts Facebook. On y retrouve d'ailleurs plusieurs membres d'Entremont Autrement. Un des intérêts de cette carte est de placer les différentes personnalités politique sur deux axes: du classique (et contestable) "gauche-droite" au plus surprenant "communautaire-libéral". Cet axe vertical (axe Y) repose sur une opposition bizarre entre "communauté" et "liberté". On aurait pu comprendre un axe "libéral-protectionniste" ou "progressiste-conservateur" ou "communautaire-individualiste"; la variante choisie est plus obscure.

 

Enfin, ce test comporte un autre problème. On n'a pas accès à la méthodologie et à l'algorithme qui permet de compiler ces résultats. Tout test justifie qu'on explicite sa méthode.
On ne sait pas non plus qui sont les scientifiques derrière ce test puisque le laboratoire IdrLabs qui est à l'origine de ce projet... n'existe pas! En effet, il ne s'agit que d'une plateforme de vente de tests en ligne, sans pour autant que ce labo n'ait une quelconque existence physique quelque part sur la planète. Le domaine internet est lui-même basé aux Bahamas. Prudence donc!

Hier soir, Sébastien Fanti mettait en garde, sur Facebook toujours, contre ce test qui serait, selon ses dires, un aspirateur à données. Il a promis des éclaircissements prochainement.

Au fond, quel problème derrière tout cela? Aucun me direz-vous. Surtout qu'en observant la carte réalisée par Alexandre Luy, une bonne partie des personnes semblent placées relativement proche de la zone dans laquelle on les aurait spontanément imaginées.
On peut tout à fait effectuer ce test de manière récréative, ludique. Ou pour se faire peur ou se rassurer. On peut déconner ensuite avec ses contacts et les chambrer sur les réponses qu'ils ont pu donner à telle ou telle question.

Cela devient plus problématique quand le Nouvelliste, sans faire aucune recherche sur les origines de ce test et sur sa validité, se permet de faire des comparaisons de positionnement politique entre certains élus...

A l'heure de la généralisation d'internet, il est plus qu'urgent d'apprendre à repérer les sources dignes de confiance.
Il est nécessaire également de ne pas accorder aux statistiques plus d'importance qu'elles n'en ont réellement. Ce qui compte ce sont les idées, les projets et non pas le positionnement "géographie-politique" de leur défenseur.

J. Lovey

1 commentaire:

  1. Mariel-Paule doit être ravie d'être considérée comme membre du PLR!

    RépondreSupprimer

Vous êtes cordialement invités à laisser un message. Les commentaires peuvent être modérés. Les utilisateurs anonymes sont tolérés, mais la modération des commentaires anonymes répond à des critères plus sévères. Merci de votre courtoisie.