23 août 2017

Prévoyance vieillesse 2020 : une entourloupe de plus pour les femmes

Note de la rédaction: Entremont Autrement n'a pas encore pris officiellement position sur cet objet fédéral, mais le fera dans les prochains jours.

Je ne sais pas vous, mes amies, mes sœurs, mes compatriotes, mais moi je voterai non à la Prévoyance vieillesse 2020, par solidarité avec toutes les femmes défavorisées de notre pays.

Le fait que les femmes de gauche soutiennent dans leur grande majorité cette révision de l’AVS me laisse pantoise. A coup sûr, elles n’ont pas turbiné à la chaine dans les abattoirs ou trimé par tous les temps dans les champs de carottes ou dans les vignes. A coup sûr, elles ne sont pas levées tous les matins à 04h00 pour traire les vaches et n’ont pas terminé leur journée à 22h00, après le repassage et le paiement des factures (cette dernière activité leur provoquant très souvent une bonne insomnie). A coup sûr, elles ne se sont pas coltiné 16 heures par jour de travail comme le font les mères de famille nombreuse ou les mères célibataires qui doivent travailler et élever seules leurs enfants. A coup sûr, elles n’ont jamais besogné comme serveuse dans des bistrots pourris 10 heures par jour pour un salaire de misère (en-dessous de Fr. 3'000.- brut parfois). A coup sûr, elles n’ont jamais subi sur leur lieu de travail harcèlements en tout genre, menaces, dénigrement, mépris. A coup sûr, elles ne se sont jamais rendues au travail la boule au ventre. A coup sûr, elles n’ont jamais eu la peur de perdre leur emploi. A coup sûr, elles n’ont jamais collaboré avec des collègues masculins mieux payés qu’elles pour le même travail et, dans le meilleur des cas, le même rendement. Je pourrais continuer, mais bon, vous avez compris le message…

Les femmes devront passer à la caisse alors que leur salaire est encore de 18 % inférieur à celui des hommes et qu’elles accomplissent encore à l’heure actuelle bien davantage de travaux non rémunérés que les hommes. La différence salariale pèse 7,7 milliards de francs et se traduit par une différence de Fr. 585.- par mois dans la moyenne du secteur privé. Pour combler cette inégalité salariale, l’âge de la retraite des femmes devrait être de …. 57 ans.

L’argument de Karin Keller-Sutter selon lequel les femmes verront l’effet de leur sacrifice dissipé par l’extension de la rente AVS me paraît également convaincant. Elles apporteront 1,2 milliards à l’AVS mais le bonus de Fr. 70.- coûtera 1,4 milliards de francs. De quoi nous laisser songeuses…Certains argumenteront que les femmes profiteront de ces Fr. 70.-. Et bien non ! Une femme touchant la retraite moyenne devra vivre jusqu’à 94 ans pour compenser l’année perdue. Pour celles qui n’ont que l’AVS (40 %), le bonus sera mangé par la baisse des prestations complémentaires.

Nous, les femmes, devons exiger que tous les moyens soient mis en œuvre pour que l’égalité salariale, inscrite dans la Constitution, soit respectée, avant d’entrer en discussion pour une égalité de l’âge de la retraite.

Bernadette Murisier

5 commentaires:

  1. Avec les femmes de ce canton et notamment Esther Waeber-Kalbermatten, je tiens à vous préciser: "PARTICULIEREMENT, POUR LES PERSONNES A FAIBLE REVENU, OU TRAVAILLANT A TEMPS PARTIEL, ET DONC UNE MAJORITE DE FEMMES, LA SITUATION DE LA PREVOYANCE SERA AMELIOREE." C'est pourquoi, malgré votre avis, un double OUI est très important le 24 septembre prochain.

    RépondreSupprimer
  2. La situation de la prévoyance sera améliorée ... Pas pour le 40% des femmes qui n'ont pas de prévoyance !

    Madame "Pour les femmes", faire travailler toutes les femmes (surtout celles qui n'ont pas le choix) une année de plus, c'est tout sauf social !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Faux. Vous confondez LPP et prévoyance.

      Supprimer
    2. Oui ok, le 40% des femmes n'ont pas de deuxième pilier. Pouvez-vous nous expliquer concrètement en quoi leur situation sera améliorée et si cette amélioration compensera le manque à gagner d'une année de rentes ? Merci d'avance.

      Mais vous l'aurez compris, mon propos portait avant tout sur une question de principe.

      Supprimer
  3. Un oui résolu à la réforme 2020 de l'AVS

    RépondreSupprimer

Vous êtes cordialement invités à laisser un message. Les commentaires peuvent être modérés. Les utilisateurs anonymes sont tolérés, mais la modération des commentaires anonymes répond à des critères plus sévères. Merci de votre courtoisie.