14 novembre 2016

NON, MONSIEUR LE JOURNALISTE!

Olivier Rausis du NF, l'a en travers. Ce que je peux comprendre connaissant sa relation avec le PDC Orsières. Par contre, je ne peux accepter son analyse du NF du jour.

Olivier sait très bien que lors des élections d'octobre dernier, le PDC à gardé sa majorité absolue à Orsières.
Partant de ce constat, il fait preuve de mauvaise fois crasse en mêlant Entremont Autrement à la non-élection de Sylvie.
De plus, ce n'est pas faire preuve de professionnalisme que d'affirmer qu'il y avait alliance entre le PLR et EA.

Les textes de notre blog et de notre compte Facebook en témoignent.

Urbain Gaillard
 

2 commentaires:

  1. un vieux qui a de la mémoirelundi, 14 novembre, 2016

    Pendant qu'on y est signalons quand même que la dernière fois qu'un Rausis secrétaire communal est devenu conseiller communal (1928), il est redevenu secrétaire communal (1932) pour redevenir conseiller communal (1936), et président quelques semaines plus tard par élection et non tacitement.

    RépondreSupprimer
  2. l'historien de servicelundi, 14 novembre, 2016

    Ce qui a coulé Sylvie, c'est la tentative de faire un duo du même nom à la présidence et à la vice-présidence. La seule fois où ça a marché, c'est en 1823! Le président: Joseph Joris, le vice-président Pierre-F. Joris avec également comme juge: Joseph Joris, et comme vice-juge: Pierre Joris. C'était le bon temps...

    RépondreSupprimer

Vous êtes cordialement invités à laisser un message. Les commentaires peuvent être modérés. Les utilisateurs anonymes sont tolérés, mais la modération des commentaires anonymes répond à des critères plus sévères. Merci de votre courtoisie.