10 mai 2016

Compte-rendu du camp des Jeunes-Verts suisses

Réunis en assemblée à la Fouly (Valais) lors de leur traditionnel camp de l'Ascension et pour fêter les 10 ans des Jeunes Vert-e-s valaisans, près de 70 Jeunes Vert-e-s ont décidé de leurs positions pour les votations du 5 juin prochain. Les JVS, dans la lignée de leur papier de discussion, recommandent un vote blanc critique à la loi sur l'asile et soutiennent le revenu de base inconditionnel.

Vers une réelle protection des terres agricoles
Avec plus de 70'000 signatures d'ores et déjà récoltées, l'initiative contre le mitage du territoire devrait être déposée en septembre prochain. Sachant que, chaque jour, près de l’équivalent de 8 terrains de football de terres agricoles disparaissent sous le béton, ancrer leur protection et le soutien aux quartiers durables dans la Constitution s'avère nécessaire. Ces prochains mois, chaque signature va compter! D'ici là, pour signer l'initiative : www.stop-mitage.ch


Pour une politique des réfugiés humaine
Après un débat intense entre le défenseur d’un oui pragmatique Balthasar Glättli, président du groupe des Verts aux chambres fédérales, et Yves Brütsch, ancien porte-parole sur l'asile des centres sociaux protestants, partisan d'un Non de gauche à la réforme, les JVS recommandent un vote blanc critique. Divisés entre un soutien pragmatique aux minces avancées de la révision et la volonté de lutter contre les durcissements successifs du droit d'asile, les membres ont opté pour le vote blanc.

Dans cette optique globale, les Jeunes Vert-e-s ont initié hier une lettre ouverte pour une politique des réfugiés humaine. Signée par de nombreuses personnalités de la société civile, cet appel veut mettre en lumière les tragédies migratoires et la coresponsabilité de la Suisse dans ces drames.

NON unanime à l’escroquerie du lobby routier
L’initiative pour un financement “équitable” des transports a été refusée à l’unanimité des membres présents. Lancée par le lobby routier, cette attaque contre les transports publics et l’environnement doit être combattue à tout prix. Les JVS disent NON à toujours plus de routes, de trafic, de pollution et d’émissions de CO2.

OUI au revenu de base inconditionnel
Après avoir discuté et adopté un papier de discussion sur le revenu de base inconditionnel en 2012, les JVS ont réaffirmé leur soutien à la mise en place d'un RBI. Une fois de plus, les JVS font preuve de vision en défendant un changement complet de paradigme. Réduction du temps de travail, reconnaissance des activités non-rémunérées, revalorisation de la famille, du bien-être et de la dignité de chacun.

Concernant les autres votations du 5 juin prochain, les JVS, partagés sur la question, laissent la liberté de vote sur le diagnostic pré-implantatoire, considérant que l'objet relève de la conscience personnelle. L'initiative en faveur du service public a été largement rejetée car elle manque hélas sa cible. Les JVS continueront bien sûr à défendre le service public face aux prochaines attaques de la droite parlementaire.

Communiqué des Jeunes-Verts suisses

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Vous êtes cordialement invités à laisser un message. Les commentaires peuvent être modérés. Les utilisateurs anonymes sont tolérés, mais la modération des commentaires anonymes répond à des critères plus sévères. Merci de votre courtoisie.