13 janvier 2016

NON au 2e tunnel routier absurde au Gothard

Le 28 février prochain, le peuple se prononcera sur la construction d’un 2e tunnel routier au Gothard. L’enjeu est essentiel : la protection des Alpes et la politique de transfert du trafic de la route au rail sont clairement menacées.

Le tunnel routier du Gothard doit être assaini. Tout le monde est d’accord sur ce point. Il sera rénové quelle que soit l’issue du vote. Mais c’est la manière qui fait débat et qui a motivé plus de 150'000 personnes à signer notre référendum. Le Conseil fédéral et la majorité du Parlement veulent utiliser le prétexte de la réfection pour doubler le tunnel routier du Gothard, un projet déjà deux fois refusé par le peuple.

Si un deuxième tunnel est construit, il ne fait aucun doute que les quatre voies seront rapidement ouvertes, provoquant une augmentation massive du nombre de camions dans toutes les régions alpines (y compris le Valais). Les Tessinois en sont conscients et se mobilisent pour dénoncer le cadeau empoisonné que représenterait cette construction pour leur canton, dont l’air est déjà le plus pollué de Suisse. Les Alpes sont particulièrement sensibles au dérèglement climatique.


Enfin, cette construction serait un énorme gaspillage. D’une part, les moyens manqueront dans les autres régions où des investissements sont urgents. D’autre part, la Suisse a investi 24 milliards dans les nouvelles transversales ferroviaires alpines (NLFA) et les travaux sont à bout touchant : le tunnel ferroviaire de base du Gothard sera inauguré en juin 2016. Cela permettra de décharger la route du trafic des poids lourds, au Gothard, au Simplon et au Grand-Saint-Bernard. Construire un 2e tunnel routier, c’est saboter notre politique de transfert sur le rail.

Pour l’avenir de la Suisse, il faut investir dans le développement du rail et la protection des Alpes, pas dans un couloir de transit !



Mathias Reynard
Conseiller national/PS

2 commentaires:

  1. Lors de la COP21, la Suisse s'est engagée à réduire de 50% ses émissions de gaz à effet de serre d'ici 2030 par rapport à leur niveau de 1990 et en mars 2015, le parlement a décidé de réduire ces émissions de 30% d'ici 2020. D'un autre côté, le Conseil fédéral défend le 2ème tunnel routier du Gothard. C'est totalement contradictoire ...

    RépondreSupprimer
  2. Je partage les avis de Bernadette et de Mathias

    RépondreSupprimer

Vous êtes cordialement invités à laisser un message. Les commentaires peuvent être modérés. Les utilisateurs anonymes sont tolérés, mais la modération des commentaires anonymes répond à des critères plus sévères. Merci de votre courtoisie.