18 septembre 2015

Addor n'est pas mort

Ces derniers jours, des candidats udc ont atteint des sommets en publiant des articles stupides avec de prétendus complots. Ces articles, c'était toujours du vent et on nous faisait croire que les migrants étaient de riches profiteurs.


Aujourd'hui, Addor a dépassé un nouveau stade. Non seulement il publie sur facebook un article complètement bidon, mais en plus... il ne le lit même pas jusqu'au bout! En effet, il partage un article en commentant, "quand va-t-on enfin savoir la vérité sur cette affaire" avec un site internet: http://nordpresse.be/complot-aylan-nest-pas-mort-il-est-a-istanbul-avec-son-pere-photos/

Si vous vous rendez sur le site, vous trouverez d'abord des photos de preuves du complot prétendant qu'Aylan ne serait pas mort. Mais si vous descendez au fond de la page vous tomberez sur ceci.

Nous pouvons donc en conclure que chez l'UDC, la forme prime largement sur le contenu et remercier Addor pour ce magnifique exemple de ce qui arrive quand on ne vérifie pas ses sources!

Jonathan Darbellay

3 commentaires:

  1. Ceci est tout à fait consternant. Et, ce qui l'est bien davantage, c'est de voir le nombre de moutons blancs suivre aveuglément ces meneurs mythomanes et bêler en cœur leur peur et leur haine de ceux qui ne leur ressemblent pas.
    P.S. : Bernadette, je ne fais pas ici allusion aux animaux chers à ton mari

    RépondreSupprimer
  2. Quelques politiciens valaisans se sont fait une spécialité de ce genre de désinformation. Ce n'est pas acceptable de personnes qui tentent d'obtenir un siège à Berne.
    Dommage qu'il ne soit plus possible d'aborder intelligemment la question des réfugiés avec ces gens.

    RépondreSupprimer
  3. Cela prouve bien que ces politiciens n'en ont strictement rien à faire de la provenance de leurs informations; c'est vraiment de la malhonnêteté intellectuelle.

    RépondreSupprimer

Vous êtes cordialement invités à laisser un message. Les commentaires peuvent être modérés. Les utilisateurs anonymes sont tolérés, mais la modération des commentaires anonymes répond à des critères plus sévères. Merci de votre courtoisie.