1 juillet 2015

L'étude d'EA sur la politique valaisanne

Pour faire écho à l'analyse effectuée par notre équipe sous la direction d'Urbain Gaillard, le Nouvelliste a résumé nos conclusions:

L'ECONOMIE: L'UDC LA MOINS PROCHE DES PATRONS ET... DES SYNDICATS

Sans surprise, ce sont les partis de droite qui se retrouvent le plus proches des prises de position des organisations patronales, dont celles de l'UVAM. Le PLR est en accord à 90,9% avec elles, le PDC à 87%. L'UDC beaucoup moins avec 61,8%.

L'UDC et l'économie se retrouvent dans une situation de divergence sur de nombreux sujets comme la correction du Rhône, l'immigration de masse, le financement des infrastructures ferroviaires, la hausse du prix de la vignette ou encore l'élection du Conseil fédéral par le peuple, le renvoi des criminels étrangers et l'interdiction des minarets.

Le Centre gauche PCS se retrouve sur la moitié des objets (49%), le PS à 44,2% et Entremont autrement à 43,1%. Les Verts sont les plus éloignés des positions patronales avec un accord à 38,5% seulement. Dans son constat, Entremont autrement reste dans ce conflit historique gauche-droite. "Les partis de droite PDC, PLR et UDC défendent les valeurs de l'économie et du patronat au détriment des travailleurs et salariés. On défend une économie au service de l'être humain et non l'inverse", argumente Sophie Juon.

A contrario, ce sont donc les partis de gauche qui sont dans la ligne des positions des syndicats: les Verts à 93,6%, le PS à 92%, Entremont autrement à 91,3% et le Centre gauche PCS à 89,6%.

A droite, le PLR (54%) et le PDC (52,1%) sont à moitié d'accord avec les syndicats, alors que l'UDC (22%) est très éloignée des thèses syndicales.

JYG pour le NF on line qui a entraîné cette réaction dans la version papier du 23 juin 2015

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Vous êtes cordialement invités à laisser un message. Les commentaires peuvent être modérés. Les utilisateurs anonymes sont tolérés, mais la modération des commentaires anonymes répond à des critères plus sévères. Merci de votre courtoisie.