25 juin 2015

EA le seul mouvement à défendre les travailleurs


Les partis de droite PDC, PLR et UDC défendent les valeurs de l’économie et du patronat au détriment des travailleurs et salariés; Entremont Autrement défend une économie au service de l’être humain et non l’inverse.

Voici les résultats de l’analyse :
Total des objets pour lesquels l’USAM (Union Suisse des Arts et Métiers) ou l’UPS (Union patronale Suisse) ont émis une position : 55
Total des objets pour lesquels l’USS (Union Syndicale Suisse) ou Travail Suisse ont émis une position : 50




Les prises de position d’Entremont Autrement correspondent à 43.1% avec celles du patronat et à 91.3% avec celles des syndicats ; Entremont Autrement défend les intérêts des tous les employés et salariés. On peut relever que l’UDC, même s’il n’est pas collé aux bottes du patronat (61.8%), est largement le parti le moins à l’écoute du "petit peuple" (22.0%). Le PLR est sans surprise la formation politique la plus proche, de par ses positions, du monde de la finance et du patronat avec 90.9% de concordance avec les prises de position du patronat. Le PDC, avec 87.0% de correspondance avec le patronat, se dissout de plus en plus dans le PLR et oublie ses valeurs chrétiennes et sociales.


En bref, l’UDC, le PDC et le PLR sont des partis défendant les intérêts d’une certaine élite ; Entremont Autrement se souvient qu’il existe encore des personnes ordinaires qui doivent pouvoir faire entendre leur voix. 

PS: Le Nouvelliste a largement commenté et publié notre analyse dans son édition du 23 juin 2015, nous y reviendrons également tout prochainement en élargissant notre propos à l'échelle cantonale.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Vous êtes cordialement invités à laisser un message. Les commentaires peuvent être modérés. Les utilisateurs anonymes sont tolérés, mais la modération des commentaires anonymes répond à des critères plus sévères. Merci de votre courtoisie.