9 février 2014

Fil d'actualité du dépouillement

1. Arrêté fédéral du 20 juin 2013 portant règlement du financement et de l’aménagement de l’infrastructure ferroviaire (contre-projet direct à l’initiative populaire « Pour les transports publics »)
2. Initiative populaire du 4 juillet 2011 « Financer l’avortement est une affaire privée – Alléger l’assurance-maladie en radiant les coûts de l’interruption de grossesse de l’assurance de base »
3. Initiative populaire du 14 février 2012 « Contre l’immigration de masse »

11.49
Bourg St-Pierre
1. Non!
2. Non à 75,9%
3. NON

12.16
Vollèges
1. Oui
2. Non à 78,2 %
3. NON

12.17
Orsières
1. Oui
2. Non à 67,1 %
3. NON

12.20
Les résultats sur l’immigration s’annoncent serrés en Valais.
Après 50% des dépouillements, les Valaisans refuseraient le texte de l’UDC à 51,8%. Ils accepteraient en revanche le financement de l’infrastructure ferroviaire par plus de 60% de oui. L’initiative sur l’avortement serait, elle, refusée à 67,5%.

12.20
Liddes
1. Non!
2. Non à 69.9 %
3. NON

12.22
Bagnes
1. Oui
2. Non à 78%
3. NON

12.35
Suisse
Selon les premières tendances officielles, c’est oui au FAIF, non à l’initiative sur l’avortement. Mais les Suisses restent très indécis sur l’initiative de l’UDC contre l’immigration de masse.

12.47
Sembrancher à droite toute!
1. Non!
2. Non à 62%
3. OUI !!! 

12.47
Entremont comme Entremont Autrement
1. Oui
2. Non à 73.6 %
3. NON 

12.56
Les résultats sont toujours serrés en Valais qui refusait l’initiative de l’UDC par un peu plus de 52% des voix.

12.57
On avance en Valais (109 communes sur 135): immigration NON à 52,8%, FAIF OUI à 59,6%, initiative sur l'avortement NON à 71,2%

13.00
Charrat dit oui aux éoliennes, Saxon dit non

13.21
Immigration
On pourrait s'acheminer à une acceptation par les cantons suite au oui des Grisons et d'Argovie, mais il faut une double majorité et celle du peuple pourrait ne pas être acquise.

13.26
Quelques communes n'ont pas encore dépouillé: Brig-Glis, Collombey-Muraz, Leuk, Naters et Val-d'Illiez.

13.33
Immigration
Les instituts de sondage annoncent un oui à 50%.
A Zoug on dit non pour 50 voix!

13.38
De plus en plus de cantons alémaniques tombent dans le camp du oui.

13.50
Institut GFS: 50-50 on ne sait pas de quel côté ça va tomber

13.52
Bas-Valais
1. Oui
2. Non à 77.1%
3. Non

13.56
Brigue n'a toujours pas fini son dépouillement.
Mais le Haut-Valais semble avoir accepté l'initiative de l'UDC.

14.11
Valais
1. Oui à 60.0%
2. Non à 70.8%
3. NON à 51.7%

14.20
Suisse-romande et Bâle-Ville, Zoug.
1. Oui
2. Non
3. NON 

14.30
La majorité des cantons est définitivement acquises pour l'initiative sur l'immigration!

14.51
Les oui ont une certaine avance que le canton de Zurich ne semble pas pouvoir combler. On s'acheminerait donc vers la double majorité. 

14.57
La rumeur dit que selon la jurisprudence du TF on pourrait s'acheminer à recomptage des voix! L'élection va se déterminer en ville de Berne.

15.06
Malgré la rumeur, il n'y a pas de jurisprudence du TF concernant un recomptage des voix. 
Il semble également que la majorité du peuple va accepter cette initiative. 

15.12
On est maintenant à 100.000 voix de + pour l'initiative avec les résultats des communes rurales bernoises. 

15.21
On a les résultats de 8 des 10 districts bernois, l'écart se réduit, mais on se dirige vers un oui. 

15.26
Non à l'initiative dans une partie de Zh mais qui ne rattrape que 19.000 voix. Mais pour Christophe Darbellay: "les carottes sont cuites."

15.50
38.00 voix d'avance pour le oui mais il manque encore le district de Kloten et la ville de Berne. 

16.01
Un suspens intenable mais surtout une attente un peu longue, il manque toujours le district de Kloten et la ville de Berne. 

16.38
La situation n'a pas évolué. Mais le "héros" de la journée, celui qui a permis au Tessin de se décomplexer est cet homme, le président des Verts. Les Verts tessinois ont appelé à voter oui.




17.02
Résultat définitif, c'est oui contre l'immigration de masse. 19.516 voix de différence.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Vous êtes cordialement invités à laisser un message. Les commentaires peuvent être modérés. Les utilisateurs anonymes sont tolérés, mais la modération des commentaires anonymes répond à des critères plus sévères. Merci de votre courtoisie.