14 octobre 2013

Le CF et la droite carbure au Diesel

En date du 8 octobre 2013, l'administration fédérale mettait en ligne un communiqué intitulé ''Stratégie énergétique 2050:

Cette vidéo met l'accent sur les energies renouvelables et vise à vulgariser l'un des grands axes de la stratégie énergétique 2050.




Après avoir visionné cette magnifique vidéo arrière-gardiste, relisez le texte de l'initiative énergétique du 11 décembre 1981 (lancement des signatures le 17 juin 1980 / votation seulement le 23 septembre 1984) ainsi que les arguments des auteurs et du Conseil Fédéral. 

Après ce visionnage et cette lecture, essayez de trouver ne serait-ce qu'UN point de la vidéo de la stratégie 2050 qui n'avait pas été déjà proposé dans le texte de 1980.

Pour info, le Valais (65,5% de NON / 2ème plus gros % de refus derrière Argovie) et Fribourg ont été les seuls cantons romands à refuser cette initiative qui a échoué devant le peuple suisse.

S'il est coutumier d'entendre que dans les vallées ou en Valais nous avons trente ans de retard sur le reste de la Suisse Romande, le résultat de cette initiative le démontre.

 Le Conseil fédéral, les partis de droite (PDC compris) carbure au Diesel dans le domaine de l'énergie. Ces trois décennies séparant les 2 objets dito sont des années perdues dans la course aux défis actuels et un gâchis environnemental. Et ce n'est pas fini. Certains veulent encore et toujours miser sur le nucléaire ou le gaz.

Agir et penser Autrement, c'est miser sur un futur renouvelable.

Urbain

1 commentaire:

  1. Merci pour ce "rafraichissement" de nos mémoires !!! Nos gouvernements ne semblent plus du tout avoir de projets à long terme, et en tout cas pas visionnaires.
    On freine les initiatives concernant les énergies renouvelables pour favoriser NOTRE hydraulique...
    Nous puisons dans les énergies fossiles avec tout son cortège de rejets polluants depuis tant de décennies que le climat se réchauffe, même si nos gouvernants en doutent .
    Vous, nous avons tous des descendants à qui nous aimerions léguer autre chose qu'un désert environnemental.
    Vu la vitesse avec laquelle la fonte de nos glaciers est amorcée, que resterat'il dans 50 ou 100 ans de notre fameuse énergie hydraulique......Y aurat'il assez de précipitations pour remplir nos barrages et permettre le turbinage ?
    La vision à long terme ne permet pas de s'enrichir immédiatement, donc on brade l'avenir et c'est le chacun pour soi.

    RépondreSupprimer

Vous êtes cordialement invités à laisser un message. Les commentaires peuvent être modérés. Les utilisateurs anonymes sont tolérés, mais la modération des commentaires anonymes répond à des critères plus sévères. Merci de votre courtoisie.