21 avril 2012

Champex à la pointe de la recherche sur le réchauffement climatique

Le réchauffement climatique compromet la diversité de la flore de montagne. Certaines espèces se développent de plus en plus haut aux dépens de celles qui y vivent et ne peuvent, elles, plus migrer.

Les chercheurs ont étudié des plantes vivant près des sommets de 66 montagnes européennes sur une période de sept ans. Ils ont constaté que les espèces «aimant la chaleur» se sont progressivement déplacées en altitude.

Ces scientifiques proviennent notamment des Universités de Lausanne et Genève ainsi que du Centre alpien de phytogéographie de Champex-Lac (VS).

A lire dans 20 min.

4 commentaires:

  1. il est 15h06

    essai pour verifier si l heure est correcte

    RépondreSupprimer
  2. L'heure du commentaire dans l'interface blogger qui nous les signale est correct, puisque c'est l'heure du rédacteur qui fait foi. L'heure de publication des messages est correcte aussi. Par contre l'heure de publication des commentaires, et tous les usagers de blogger le savent est celui du serveur central, qui est dans la Silicon Valley. Soit 9 heures de décallage, en ce moment d'ailleurs, il est 12:13

    RépondreSupprimer

Vous êtes cordialement invités à laisser un message. Les commentaires peuvent être modérés. Les utilisateurs anonymes sont tolérés, mais la modération des commentaires anonymes répond à des critères plus sévères. Merci de votre courtoisie.