28 février 2012

Tornay et Darbellay au coude à coude, grâce à Photoshop.




Il n'aura pas échappé aux lecteurs de ce que d'aucuns ont surnommé La Pravda que si Tornay et Darbellay sont réunis par le Nouvelliste dans un combat commun, il n'a pas été néanmoins possible à la rédaction de trouver une photo où les deux fortes têtes de l'Entremont étaient réellement ensemble. Merci Photoshop.



 A lire aussi, ce papier de Pascal Décaillet:

3 commentaires:

  1. Le tsunami du parti majoritaire est en route. Entendu hier au bistrot, notable PC aviné, ancien élu, vitupérer haineusement contre Stéphane Rossini.

    Le pauvre! Sûr que ces temps-ci, il ne s'arrête pas au bistrot à Nendaz. Faut vraiment une personnalité solide pour s'opposer en Valais. Au moins autant que dans certains pays totalitaires. La haine se cristallise sur Rossini à Nendaz.

    Belle journée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Quand on cherche à faire l'unité autour d'une attaque fantasmée conduite par un ennemi désigné, c'est que le régime est en train de s'écrouler, patience.

      Supprimer
  2. Qui a laissé monter au front les Jeunes Verts sur l'initiative? Ces jeunes personnalités vont se faire déchiqueter et leurs tuteurs mériteraient la dégradation.Ils n'ont pas idée de la haine qui couve dans le Valais central chez les notables PDC. Elle est palpable dans toutes leurs interventions sur Canal9 et autres. Les jeunes vont être ostracisés pour le restant de leurs jours et devront s'expatrier, j'exagère à peine.

    Gageons que des exaction ont déjà été commises. Oh pas des violences physiques mais boîtes au lettres, téléphone et compagnie...

    RépondreSupprimer

Vous êtes cordialement invités à laisser un message. Les commentaires peuvent être modérés. Les utilisateurs anonymes sont tolérés, mais la modération des commentaires anonymes répond à des critères plus sévères. Merci de votre courtoisie.