6 octobre 2011

Dans le pEuple vAlaisan

Peuple Valaisan du 30 septembre 2011

1 commentaire:

  1. Yes Sophie. Bravo pour ce texte.
    Cela me gonfle ces personnes qui justifient leur salaire mirobolant en mettant en avant leurs 'immenses' responsabilités et dès que le bateau coule, ce sont les premiers à quitter le navire avec une prime en sus et en disant qu'ils n'y sont pour rien dans le naufrage.
    Joli clin d'oeil d'Osons dans le titre.

    RépondreSupprimer

Vous êtes cordialement invités à laisser un message. Les commentaires peuvent être modérés. Les utilisateurs anonymes sont tolérés, mais la modération des commentaires anonymes répond à des critères plus sévères. Merci de votre courtoisie.