29 janvier 2011

Les policiers réduits au silence, selon le Nouvelliste. Ah bon?

On lit dans le NF du 27 janvier 2011.
"Les policiers sont sans conteste les grands absents de la campagne sur l’initiative sur les armes. Ceux que nous avons contactés dans les différents corps romands ne parlent que sous couvert d’anonymat, ou se murent dans le silence, renvoyant au mot d’ordre donné par la Conférence des commandants des polices cantonales de Suisse: les policiers ne doivent pas se mêler d’un débat éminemment politique. Président de la conférence (et seul policier à s’exprimer à visage découvert), Pierre Nidegger explique que la consigne émane du comité, mais qu’elle oblige tous les commandants. «Nous ne voulons pas faire de la politique à la place des politiques, au risque de nous mettre en porte-à-faux avec nos conseillers d’Etat responsables», justifie le Fribourgeois. Cette «décision sage respecte aussi la sensibilité de chacun», car les opinions sur l’initiative, au sein de la conférence, étaient partagées, selon Pierre Nidegger. Qui ne dit pas ce qu’il votera. Dans «24 heures», il déclarait cependant récemment qu’il ne soutenait pas l’initiative.
A contrario, une majorité de policiers semblent pencher pour le oui, laissent entendre plusieurs sources dans les cantons. «Car moins il y a d’armes en circulation, moins le danger est grand», résume l’un d’eux. Néanmoins, seule l’Association du personnel de la police fédérale a pris position pour l’initia- tive. La Fédération suisse des fonctionnaires de police a pour sa part renoncé à donner un mot d’ordre. SG"

Notre commentaire:
Ce que ne dit pas le Nouvelliste:
Le Syndicat de la Police de sûreté Valaisanne fait partie de la coalition de soutien à l'initiative et appelle à voter OUI.
C'est d'ailleurs en rencontrant le président de ce syndicat de police qui s'est exprimé à visage découvert que notre conviction a été forgée.
Entremont Autrement soutient depuis cette initiative et adhéré au comité cantonal.

1 commentaire:

  1. Je qualifie ceci de journalisme objectif.
    Comme cela, selon le sens choisi pour le terme 'objectif', tout le monde s'y retrouve.

    RépondreSupprimer

Vous êtes cordialement invités à laisser un message. Les commentaires peuvent être modérés. Les utilisateurs anonymes sont tolérés, mais la modération des commentaires anonymes répond à des critères plus sévères. Merci de votre courtoisie.