19 août 2010

Cliniques privées

Un orserain au coeur d'une tempête médiatique: Antoine Hubert, ex-président du directoire et ex-administrateur délégué du groupe de cliniques privées suisses Genolier Swiss Medical Network (GSMN).

Il se défend.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Vous êtes cordialement invités à laisser un message. Les commentaires peuvent être modérés. Les utilisateurs anonymes sont tolérés, mais la modération des commentaires anonymes répond à des critères plus sévères. Merci de votre courtoisie.