19 mai 2010

Verbier comme outil de l'UBS dans l'encouragement à la fraude fiscale?

Edition importante de Marianne cette semaine.


«UBS aurait mis en place un système d’aide à la fuite de capitaux sur le territoire français entre 2003 et 2008.» Telle est l’accusation que porte contre le groupe bancaire suisse l’hebdomadaire français Marianne dans son actuelle livraison. Les deux journalistes qui ont enquêté sur cette affaire relèvent que le système d’évasion fiscale organisé en France ressemble fort à celui dénoncé aux Etats-Unis à l’endroit de cette même UBS. Sauf qu’outre-Jura, les sommes ainsi évaporées sont beaucoup plus modestes qu’outre-Atlantique, à savoir quelques centaines de millions d’euros.

La clientèle qu’UBS aurait ciblée se rapporte, principalement, aux vedettes du football qui ne savent plus comment gérer leurs crampons en or massif, aux célébrités du «star-system» et… aux hommes politiques. De qui s’agit-il? Marianne ne donne aucun nom mais affirme avoir pris connaissance d’une partie des listes de fraudeurs qui «ont de quoi faire trembler beaucoup de monde, et du beau monde».

Pour les convaincre de confier leurs fonds, UBS aurait organisé des «événements promotionnels de grande ampleur», précise l’hebdomadaire qui cite, notamment, le Verbier Festival.


pour en savoir plus, lire la Tribune de Genève

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Vous êtes cordialement invités à laisser un message. Les commentaires peuvent être modérés. Les utilisateurs anonymes sont tolérés, mais la modération des commentaires anonymes répond à des critères plus sévères. Merci de votre courtoisie.