9 mars 2010

Hier, Journée de la Femme.

Deux constatations frappantes sur la page "infographie" de la tsr :

1)
Les deux cantons romands où il y a le plus grand écart entre les salaires hommes/femmes sont Fribourg et le Valais : est-ce dû au fait qu'il s'agisse dans les deux cas traditionnellement de cantons campagnes ou ou de cantons catholique ou les deux ?

2)
Plus on monte dans les qualifications, plus les différences de salaires sont grandes : est-ce à dire que dans les emplois peu qualifiés, il est plus facile d'imposer une certaine égalité par l'application de conventions collectives et/ou que dans les emplois qualifiés, les femmes, malgré leur compétence professionnelle reconnue (puisqu'engagées) ne savent/peuvent négocier leur salaire comme le font les hommes ?

L'article constitutionnel sur l'égalité entre hommes et femmes a été instauré en 1981 (il y a 29 ans....) et le Bureau de l'Egalité en 1988 (il y a 22 ans).
Il y a encore du pain sur la planche avant que l'on puisse dire que les objectifs de ces deux instruments ont été atteints...

Sophie

1 commentaire:

  1. Triste constatation... A travail égal, salaire inégal! Malgré toutes les belles lois promulguées, il y a encore beaucoup de travail à fournir, la Suisse étant très mal noté sur ce sujet et le Valais encore plus, semble-t-il!

    RépondreSupprimer

Vous êtes cordialement invités à laisser un message. Les commentaires peuvent être modérés. Les utilisateurs anonymes sont tolérés, mais la modération des commentaires anonymes répond à des critères plus sévères. Merci de votre courtoisie.