28 septembre 2009

Vers une réforme du système électoral?

Les minoritaires de tout le canton s'interrogent sur l'opportunité d'une réforme électorale. Premiers échos:

PS: Suite à cette nouvelle Urbain a lancé un débat auquel on peut participer ci-dessous en commentaire, un premier débat sur le sujet avait été lancé ce printemps.

4 commentaires:

  1. Moi qui aime les calculs, je suis servi avec ce nouveau mode de répartition.
    Voir détails sur ce lien : http://www.be.ch/gr/VosData/Gwd/Parlamentarische%20Vorstoesse/Motionen/2007/20071221_134346/DOCSSTA-279041-v1-M_175_2007_Kast__Berne_PDC__L%C3%B6ffel__M%C3%BCnchenbuch_4314.pdf
    En y regardant de plus près, au niveau cantonal la répartition des députés selon ce système deviendrait plus 'proportionnelle' entre parti.
    Par contre, c'est une toute autre histoire au niveau des districts.
    Selon l'exemple du lien ci-dessus, le parti C obtient 18 sièges aussi bien dans le nouveau système qu'avec le système actuel, mais en perdant un siège dans le cercle électoral C pour le récupérer dans le cercle B.
    Allez expliquer aux partisans du parti C du cercle électoral C qu'avant ils avaient besoin de 25630 suffrages pour obtenir un siège contre 30757 avec la nouvelle formule et que dans le même temps, les partisants du même parti dans le cercle électoral B voient leur besoin de suffrages par siège passer de 26742 à 17828.
    Si le système Pukelsheim peut s'avérer plus proportionnel au niveau cantonal, la répartition qui en découle dans les districts se révèle moins convaincante.
    Ma satisfaction serait plus grande si le parti pour lequel je défends une cause gagne un siège en ayant convaincu un électeur de plus que de l'avoir obtenu avec un nouveau système de calcul tortueux.
    Urbain

    RépondreSupprimer
  2. un vieux qui a de la mémoirelundi, 05 octobre, 2009

    Chaque système a son avantage et son inconvénient si on le compare au système précédent.
    Avant que ne soit institué le système proportionnelle actuel dans le district, le système précédent était majoritaire et se déroulait par cercle dont le découpage était assez curieux et qui assurait une répartition par commune à l'intérieur du district. Le système actuel élargissant le cercle électoral au niveau du district et introduisant la proportionnelle est un grand pas en avant, mais qui semble insuffisant aujourd'hui.
    La réforme précédente a été l'introduction du vote à bulletin secret, plutôt qu'à main levée. Quand on sait comment tout le monde surveille tout le monde le système favorisait les réseaux familiaux en obligeant les opposants à se mettre en marge des communautés.
    L'idée du dépassement des districts à l'heure où ils ne représentent plus rien va dans le sens de l'histoire et de la pacification des rapports entre citoyens.
    Mais Urbain a raison la victoire d'Entremont Autrement dans le cadre du système actuel serait plus que satisfaisante et vous n'y êtes pas passé très loin. C'est un peu comme pour les quotas de femmes, la présence de 3 dames au conseil fédéral s'est faite naturellement et c'est une occasion d'intense satisfaction.

    RépondreSupprimer
  3. Lors d'une séance d'information avec Raymond Borgeat, membre du comité d'initiative "chaque voix compte", des membres de EA ont pu se faire une meilleure opinion des enjeux de cette initiative; elle doit être encore formellement discutée en séance plénière.

    RépondreSupprimer
  4. PLUS AUCUN COMMENTAIRE NE SERA PUBLIE DANS CE FIL DE DISCUSSION. LE DEBAT SE POURSUIVRA NEANMOINS SUR LE BLOG DANS LES PAGES ADEQUATES.

    RépondreSupprimer

Vous êtes cordialement invités à laisser un message. Les commentaires peuvent être modérés. Les utilisateurs anonymes sont tolérés, mais la modération des commentaires anonymes répond à des critères plus sévères. Merci de votre courtoisie.