1 juillet 2009

Un autre député entremontant meurt à la tâche: Joseph Arlettaz

Notre obituaire n'est pas encore achevé et nous vous signalons encore les événements du bon vieux temps où les postes politiques étaient à tel point sacralisés qu'il n'était pas rare qu'on meurt au travail: Le député entremontant et industriel radical Joseph Arlettaz s'éteint au milieu de sa première législature, le 1 juillet 1907.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Vous êtes cordialement invités à laisser un message. Les commentaires peuvent être modérés. Les utilisateurs anonymes sont tolérés, mais la modération des commentaires anonymes répond à des critères plus sévères. Merci de votre courtoisie.