27 mai 2009

« La vie rêvée d’un homme » spectacle très applaudi à Orsières.

Nous avons beaucoup apprécié ce monologue poétique reflétant l’atmosphère d’un aéroport où un « déconnecté » imagine ses rencontres, sa condition, tantôt en conversation avec lui-même tantôt en essayant d’établir des rapports avec une femme secrètement convoitée, puis avec un « ami » qui n’est autre que son double. Le texte… Parlons plutôt d’un poème, d’un chant dont le refrain sonne les gammes d’un noctambule « brûlé de vivre » ; refrain qui s’ouvre après chaque reprise sur le défilé des heures diurnes rythmant des couplets aux rêves désespérément inachevés. Brillante interprétation de Vincent Rime : ton bien senti, soutenu ; humour et jeux de mots, tout rend drôle et abordable l’allure de ce déjanté au visage masqué.

Bravo Mathieu et félicitations à la « Jeunesse culturelle d’Orsières » d’avoir programmé cette œuvre. De plus, nous savons que ce spectacle se jouera durant un mois à Paris, de mi-septembre à mi-octobre. Que voilà récompense méritée.

Un riverain de la Drance d’Entremont.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Vous êtes cordialement invités à laisser un message. Les commentaires peuvent être modérés. Les utilisateurs anonymes sont tolérés, mais la modération des commentaires anonymes répond à des critères plus sévères. Merci de votre courtoisie.