26 février 2018

La fanfare est-elle une tâche essentielle de l'état?


"Mesdames et Messieurs,
Les fanfares sont au centre de la vie politique associative et festive du Valais.
Elles en sont le moteur.
Vive les fanfares.

Or toutes nos fanfares ont des costumes qui imitent les armées de parade, les armées d’opérette, les fanfares militaires.
Vive l’opérette.

Et qu’est-ce qu’une fanfare militaire?
Au sein du dispositif de la défense nationale, les fanfares militaires ne servent à rien, elles sont l’âme des corps d’armée.
Elles sont les elfes de la nation.
Vive les elfes.
A bas les trolls.

Les fanfares sont pourtant devenues le modèle de la vie festive, le ferment de la vie associative et le lieu privilégié du débat démocratique.
Vive la démocratie.
Vive la vie sociale.
Vive la fête.
Vive le bal.
Vive les beuveries

Est-ce que la fanfare militaire est une tâche essentielle de l’état ?
Pour cette seule raison, oui!
Est-ce que l’état ne doit faire jouer la fanfare qu’en temps de guerre?
Pour cette même raison non.
Vive la fanfare de service public."

Discours prononcé à Sion le 2 février par D. Rausis
Toute ressemblance avec une question posée au corps électoral national et aux cantons n'est que fortuite.





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Vous êtes cordialement invités à laisser un message. Les commentaires peuvent être modérés. Les utilisateurs anonymes sont tolérés, mais la modération des commentaires anonymes répond à des critères plus sévères. Merci de votre courtoisie.