7 juillet 2015

Le Musée de Bagnes et le barrage de Mauvoisin entament The Grand Tour

Les paysages imaginaires de l’artiste polonaise Kasia Klimpel ont rejoint ceux, bien réels, du val de Bagnes, le temps d’une exposition troublante et spectaculaire.

 «Ceci n’est pas une pipe», écrivait Magritte sur l’une de ses toiles les plus fameuses. «Ceci n’est pas un paysage», pourrait rétorquer Kasia Klimpel, invitée de l’exposition d’été du Musée de Bagnes. Sauf que l’artiste polonaise installée à Amsterdam s’est lancé le défi de référencer sur Google Maps les paysages fictifs qu’elle crée.


Composés à partir de papiers colorés froissés, superposés, et de photographie numérique, ils sont rassemblés dans l’exposition The Grand Tour qui se décline à la fois dans les salles historiques du musée sis au Châble et dans le cadre grandiose du barrage de Mauvoisin. Fruit d’une collaboration avec le Fotomuseum Winterthur, la manifestation a été vernie samedi dernier et se tiendra jusqu’aux premiers jours de septembre.

La force des images 

Les œuvres de Kasia Klimpel, non contentes de susciter une réflexion passionnante sur la place des images dans notre société, sont d’une beauté stupéfiante.

Ces grands formats invitent au voyage de manière irrésistible. Sur le couronnement du barrage, où leur installation a mobilisé des moyens techniques importants, comme à l’intérieur du Musée de Bagnes, ils tracent un parcours rempli de surprises et de poésie. Un Grand Tour à effectuer sans réserve!

/BD

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Vous êtes cordialement invités à laisser un message. Les commentaires peuvent être modérés. Les utilisateurs anonymes sont tolérés, mais la modération des commentaires anonymes répond à des critères plus sévères. Merci de votre courtoisie.