6 mars 2012

Le Mouvement Chrétien Conservateur Valaisan contre le pape

Position du Mouvement Chrétien Conservateur Valaisan sur la peine de mort:
Pour le mouvement ultraconservateur catholique, le droit pénal a perdu son effet dissuasif et plus aucun criminel ne craint la justice helvétique. Raison pour laquelle le code pénal suisse doit, à leurs yeux, être durci et les autorités doivent également étudier les modalités d’un rétablissement de la peine de mort pour les dangereux assassins, précise le communiqué.

Position du Vatican sur la peine de mort:
La position du Saint Siège est donc que les autorités, même pour les crimes les plus graves, devraient se limiter à user de châtiments qui n’entraînent pas la mort, étant donné que ces moyens « correspondent mieux aux conditions concrètes du bien commun et sont plus conformes à la dignité de la personne humaine » (Catéchisme de l’Église catholique, N° 2267). Les États ont aujourd’hui à leur disposition de nouvelles possibilités pour « prévenir effectivement le crime, en rendant celui qui a commis une telle faute incapable de faire du mal, sans lui enlever définitivement la possibilité de se racheter » (cf. Jean Paul II, Evangelium vitae, 56).

3 commentaires:

  1. Les chrétiens conservateurs qui détournent scandaleusement le terme de chrétien devrait oser s'appeler christianistes. Quelle horreur...

    RépondreSupprimer
  2. Bon, allez, je me fais un peu de pub... Mais j'ai abordé ce sujet il n'y a pas longtemps : http://1dex.ch/2012/02/25/les-petits-soldats-de-la-chretiente/ Belle journée !

    RépondreSupprimer

Vous êtes cordialement invités à laisser un message. Les commentaires peuvent être modérés. Les utilisateurs anonymes sont tolérés, mais la modération des commentaires anonymes répond à des critères plus sévères. Merci de votre courtoisie.