23 mai 2011

Yves Ecoeur fait l'apologie de la biodiversité.

"Un bon compromis, accouché dans la douleur, certes, mais un bon compromis gagnant", Yves Ecoeur à Forum de la RSR commentant l'apparentement enfin finalisé entre le PS et les Verts qui précise en voulant tourner la page de ce long psychodrame:
"Il y a une bonne maturité politique au niveau PS au niveau Verts dans cette alliance, sans oublier le PCS et Entremont Autrement qui font aussi partie de l'alliance et qui peuvent aussi amener quelque chose pour cette élection."
C'est ce qu'on appelle la biodiversité. Merci Yves.
Dorénavant on pourra parler politique et non plus tactique.

Yves Ecoeur qui garde les pieds sur terre dans toutes les circonstances.

Le communiqué officiel donne dans la monoculture:
Ensemble pour un 2ème siège aux élections fédérales 2011
Sion, le 23 mai 2011. Le Parti Socialiste (PSVR et SPO) et le parti des Verts valaisans annoncent avoir trouvé un accord pour les élections fédérales 2011. Les différentes listes seront donc apparentées et dans cet esprit l’obtention d’un 2ème siège au Conseil National devient possible pour les deux partenaires.
Le PS et les Verts valaisans ont décidé de rassembler leurs forces pour atteindre l’objectif commun qui est de récupérer un 2ème siège au Conseil National pour les forces de gauche et de centre gauche.
Un accord d’apparentement a été discuté et conclu pour atteindre cet objectif. Les listes du PSVR, du SPO et des Verts seront donc apparentées.
L'annonce des Verts du 28 mars dernier concernant le non-apparentement a permis au PS et aux Verts d'aborder les divergences, de les discuter et, finalement, de les aplanir.
L’accord trouvé satisfait chaque parti. Il implique un engagement clair pour la conclusion d’alliances et une dynamique gagnant-gagnant à court, moyen et long terme, c'est-à-dire pour les élections fédérales (2011), communales (2012) et cantonales (2013). Il permet à chaque parti, dans le respect de leurs spécificités, de développer leur identité et leur propre campagne électorale. Il pose des règles garantissant le respect et la loyauté des partenaires de l’apparentement.
Le PS et les Verts se réjouissent de pouvoir se concentrer maintenant essentiellement sur leur campagne, sur leurs thèmes et sur les réponses concrètes qu’ils entendent apporter aux problèmes réels quotidiens des Valaisannes et des Valaisans.

Note de l'archiviste: il y a aujourd'hui dans le Valais au moins cinq autres formations ou mouvements de gauche et centre-gauche qui ont été tenus à l'écart de cet accord prometteur. On y reviendra!

Lire le blog d'Yves Ecoeur,

2 commentaires:

  1. Il ne reste plus qu'à traduire par les actes une telle alliance, sinon ca restera un bout de papier dans un tiroir. Pourquoi pas un ticket rose-vert au Conseil des Etats?

    RépondreSupprimer
  2. Merci Yves!!! Et merci également à la raison qui a su se faire un chemin parmi les débats déraisonnables de ces derniers mois... Belle campagne à tous !

    RépondreSupprimer

Vous êtes cordialement invités à laisser un message. Les commentaires peuvent être modérés. Les utilisateurs anonymes sont tolérés, mais la modération des commentaires anonymes répond à des critères plus sévères. Merci de votre courtoisie.