19 mai 2011

Lire entre les lignes.

Dans son blog politique de ce jour, Yves Ecoeur, candidat du PS au conseil national déclare:
"De notre coté, avec les Verts et le PCS, nous allons continuer d’œuvrer pour une Suisse plus écologique et respectueuse de l’environnement."
Une petite phrase, comme un indice qui dit qu'Yves Ecoeur s'attend lui aussi à la mise en oeuvre des conditions favorables à un travail commun des forces de progrès y compris en Valais.
Réjouissant.

L'initiative cleantech.

11 commentaires:

  1. A croire que que le PS essaie de faire croire qu'il a ramené les Verts à la raison...

    Inutile et mensonger. Après ce qui a été dit à la RSR, tout le monde sait qui s'est couché devant qui. N'est-ce pas Monsieur Bodenmann?

    RépondreSupprimer
  2. Votre commentaire est incompréhensible tant il est allusif. Et sans rapport avec le message ci-dessus. Dommage.

    RépondreSupprimer
  3. Explication de texte: votre article mentionne que "Yves Ecoeur s'attend lui aussi à la mise en oeuvre des conditions favorables à un travail commun des forces de progrès y compris en Valais. Réjouissant." Clairement, le PS, par l'entremise de son candidat, essaie de se rattraper suite à la divulgation par la RSR de l'email du grand-stratège Dumont. Donc mon commentaire: inutile d'essayer de récupérer la situation, tout le monde sait maintenant qui s'est couché devant qui. Quand au commentaire sur Bodenmann...fallait avoir lu l'article pour comprendre. ABE

    RépondreSupprimer
  4. Encore un anonyme qui n'ose s'afficher et récurrent ?

    RépondreSupprimer
  5. C'est vrai que s'enregistrer sous @nt1, c'est pas anonyme...

    RépondreSupprimer
  6. Anonyme a raison, @nt1 n'est pas anonyme puisqu'il signe de son vrai nom! Tout au plus un artifice graphique.
    Par contre Anonyme est plutôt mal choisi comme pseudonyme car en ne vous identifiant pas, vous rendez votre présence difficilement lisible dans le flux des anonymes qui utilisent Anonyme comme pseudonyme. Allez, soyez chic, choisissez un pseudonyme qui protège votre anonymat et enregistrez vous sur blogger, votre participation au débat sera plus constructive.

    RépondreSupprimer
  7. Cher courageux Anonyme,
    Chaque fois que vous devez trouver une solution en cas de divergences vous couchez sous ou au dessus quelqu'unE???

    Moi pas ;)

    RépondreSupprimer
  8. Je ne sais pas si, comme il semble l'écrire, Anonyme couche à chaque fois qu'il doit trouver une solution à une divergence ;)

    Ceci dit, je n'ai pas dit qu'une partie a raisonné l'autre, bref foin d'exégèse douteuse et en avant pour reprendre ce deuxième siège de gauche

    RépondreSupprimer
  9. les solutions se cherchent debout, face à face, en se regardant dans les yeux et en terminant l'accord par une poignée de mains qui symbolise un avantage pour les 2 parties. Traduit en langage politique, ca veut dire 2 partis de gauche et de centre-gauche qui se respectent, se parlent en direct, pas à travers les médias, et qui choisissent la liste unique au CN et le ticket commun au CdE. Alors là oui, le 2ème siège était possible, et peut-être même un siège aux Etats. Maintenant, semblerait-il que l'apparentement soit de nouveau possible. C'est un moindre mal... mais il est utile de se souvenir, au cas où, qui s'est couché devant qui suite à un affrontement comme on l'a vécu en avril-mai. Tout simplement parce que les gens, surtout au PS, ont la mémoire courte, très courte. Anonyme, qui va chercher un pseudo autant anonyme que les vôtres.

    RépondreSupprimer
  10. Il n'y a d'anonyme ici qu'Anonyme. Tous les intervenants de ce débat sont identifiés par la rédaction et par blogger. Nos amitiés à Yves et à Antoine. C'est assez rigolo de lire Anonyme qui postule qu'il faut se regarder dans les yeux et qui lui-même (mais est-ce toujours lui, comment le savoir?) avance masqué.

    RépondreSupprimer

Vous êtes cordialement invités à laisser un message. Les commentaires peuvent être modérés. Les utilisateurs anonymes sont tolérés, mais la modération des commentaires anonymes répond à des critères plus sévères. Merci de votre courtoisie.