24 octobre 2010

Il faut aider les riches à payer leurs impôts.

On nous écrit:


De droite à droite sur cette photo Martine Brunschwig Graf (à droite), Martin Landolt (à droite) et Maurice Tornay (à droite)!
D

***

Vous le lisez aujourd'hui même dans toute la presse : les partis bourgeois "partent en guerre" contre l'initiative pour l'équité fiscale, déposée par la gauche, qui sera votée le 28 novembre prochain.

Une fois de plus, la peur est l'argument unique et indépassable, car personne n'ose plus parler de justice : si l'on augmente les impôts des très grandes fortunes, elle vont fuir aux Bahamas... On connaît la chanson !

Après de longues recherches d'archives, j'ai découvert que les partis bourgeois avaient tout simplement emprunté leur argument de campagne à ce cher Alphonse ALLAIS :

« Il faut prendre l'argent là où il est : chez les pauvres. Certes, ils n'en ont pas beaucoup,
mais ils sont nombreux.»

A vous de choisir... et d'en parler à vos ami-es !
J


***

L'Orserain Maurice Tornay au chevet des pauvres salariés suisses!
En tant que bon chrétien, c'est tout naturel qu'il vienne au chevet des plus démunis.
Et Mme Brunschwig Graf qui arrive à prétendre que les baisses d'impôts (due à la concurrence fiscale actuelle) entraînent une hausses des rentrées fiscales pour les cantons.
Pourrait-elle être plus honnête et préciser que le système actuel entraîne une baisses des rentrées fiscales totales des cantons ? ou sinon, je suis prêt à lui donner un cours de math.
U

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Vous êtes cordialement invités à laisser un message. Les commentaires peuvent être modérés. Les utilisateurs anonymes sont tolérés, mais la modération des commentaires anonymes répond à des critères plus sévères. Merci de votre courtoisie.