12 janvier 2021

Agnès Zawodnik Boudet est candidate au Grand Conseil

Née dans une famille ouverte et généreuse, j’ai eu la chance d’être à la fois étudiante (licence en philosophie) et apprentie (C.F.C en ébénisterie).

Lorsqu’il a fallu articuler ma vie professionnelle et familiale (je suis maman séparée de trois enfants), j’ai eu l’opportunité de me former en emploi pour l’enseignement des activités créatrices à l’École Primaire, profession que j’exerce à Vollèges.

Agnès Zawodnik Boudet

Si la réflexion et le dialogues sont des outils précieux pour mon engagement, je souhaite aussi me battre pour la mise en pratique des décisions prises, pour que nos idées deviennent concrètes. Je suis très attachée aux valeurs qui ont portés nos anciens - la solidarité, l’hospitalité, le travail, la ténacité - et je rêve de les partager avec les générations futures.

L’harmonie sociale et le développement durable sont les deux thématiques qui me tiennent particulièrement à cœur. Que les générations cohabitent en bonne intelligence et parviennent à s’entraider et à se compléter. Que le travail puisse être partagé et occuper une place raisonnable. Que la vie associative permette des lieux de rencontre et de création.

Notre région nous offre des paysages exceptionnels et nous savons qu’il est plus que nécessaire de les protéger et d’y pratiquer une agriculture responsable. Encourager les projets qui prenne en compte les valeurs écologiques -durabilité, biodiversité, préservation des sols et du climat…- est devenu une urgence évidente. Dans ce sens, le développement d’un tourisme quatre saison est une priorité pour notre économie locale.

Porter les projets des Entremontants et leurs valeurs au Parlement m’enthousiasme et je m’y engagerai avec cœur et avec le souci de collégialité nécessaire.

Merci pour votre soutien.

Agnès Zawodnik Boudet

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Les commentaires sont soumis à un modérateur indépendant. Ils sont donc publiés avec un temps de retard. Les esprits s'échauffant au-delà du raisonnable et des bienséances en cette période électorale, il y a nécessité de le faire, le blog étant responsable devant la loi des éventuelles insultes qui y seraient publiées. Il n'y a pas de censure politique. Les utilisateurs ANONYMES sont tolérés, mais la modération des commentaires anonymes répond à des critères plus sévères. Merci de votre courtoisie.