25 août 2020

Chéri, fais-moi peur! Le retour.

En janvier 2014 l'affiche de l'UDC montrait qu'un poulpe menaçait spécialement le val Ferret qui allait être coupé de la mère patrie.


En août 2020 la menace qui mérite une nouvelle initiative de l'UDC est encore plus terrible, c'est carrément Sembrancher et Vollèges qui sont tombées dans un gouffre profond.


PLUS SERIEUSEMENT, RAPPELONS LES NOUVELLES DU JOUR:

- Les sept représentants de la Conférence des gouvernements de Suisse occidentale (CGSO) ont appelé à un rejet «net» de l’initiative dite «de limitation» de l’UDC, soumise au peuple le 27 septembre. Une conférence de presse pour l'annoncer a rassemblé Olivier Curty, Fribourg, Alain Ribaux, Neuchâtel, Christoph Ammann, Berne, Frédéric Favre, Valais, Jacques Gerber, Jura, Antonio Hodgers, Genève, Pascal Broulis, Vaud.

Frédéric Favre a insisté sur l’importance des travailleurs européens pour le bon fonctionnement de l’économie suisse.

- La droite bourgeoise et les acteurs économiques valaisans ont également mobilisé leurs forces pour lancer un appel. Le comité valaisan Non à l’initiative de résiliation, par l’intermédiaire de ses neuf intervenants, a détaillé «un Valais qui a tout à perdre» en cas d’acceptation du texte de l’UDC le 27 septembre prochain.

Le Valais, «microcosme de l’innovation», ne survivrait pas à l’initiative, a déclaré Jean-Albert Ferrez, président de la CCI VS et de la Fondation The Ark.

- L'Union syndicale suisse a fermement pris position contre cette initiative.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Les commentaires sont soumis à un modérateur indépendant.
Ils sont donc publiés avec un temps de retard.
Les esprits s'échauffant au-delà du raisonnable et des bienséances en période électorale, il y a nécessité de le faire, le blog étant responsable devant la loi des éventuelles insultes qui y seraient publiées.
Il n'y a pas de censure politique. Mais l'idée que la terre est plate n'est pas une conviction politique.
Les utilisateurs ANONYMES sont tolérés, mais la modération des commentaires anonymes répond à des critères plus sévères. Merci de votre courtoisie. De manière bien évidente les commentateurs anonymes ne pourront pas être informés des raisons de la modération éventuelle de leurs assertions.