22 mars 2020

Les aventures de la gauche moins moins (premier épisode)

La campagne pour les élections au grand-conseil pour 2021 est le quatrième à laquelle Entremont Autrement va participer.
La première était un tour d'essai qui n'a échoué que de peu, la deuxième a vu l'élection de notre premier député-suppléant et de notre premier député qui a rejoint le groupe Alliance de gauche (PS - Les Verts - PCS), la troisième s'est inscrite dans un contexte différent de modification du système électoral qui a nécessité un apparentement avec le district de Martigny. Ainsi deux listes ont partagé leurs suffrages, Entremont Autrement et "Alliance de gauche moins" de Martigny, c'est à dire une alliance du parti Socialiste et de Centre gauche PCS sans les Verts.
Aujourd'hui les annonces des partis concernés semblent marquer la fin de cette "Alliance de gauche moins", pour une "Alliance de gauche moins moins".  Les Verts, le PS et Centre gauche PCS vont partir en ordre dispersé sous quelques réserves, dès les élections communales de cet automne.
Le système électoral n'ayant pas changé, Entremont Autrement aura la possibilité de s'apparenter avec l'un des partenaires de ce que nous appellerons désormais ironiquement "Alliance de gauche moins moins." Une non-appellation qui dit bien le choix cornélien qu'elle nous impose, à nous qui sommes restés persuadés que l'union fait la force. Nous nous sommes battus pour elle, notamment dans le cadre des turbulentes élections nationales de 2011 avec la liste Ouverture, un élément déterminant dans le large apparentement de gauche qui en avait résulté: 
PARTI SOCIALISTE DU VALAIS ROMAND (PSVR),  JEUNESSES SOCIALISTES DU VALAIS ROMAND (JSVR),  SOZIALDEMOKRATISCHE PARTEI OBERWALLIS (SPO),  JUNGSOZIALISTEN OBERWALLIS (JUSO);
LES VERTS DU VALAIS CENTRAL, LES VERTS DU COUDE DU RHÔNE, LES VERTS DU CHABLAIS,  LES JEUNES VERTS / JUNGE GRÜNE, GRÜNE OBERWALLIS
OUVERTURE / ÖFFNUNG (PCS - ENTREMONT AUTREMENT - MISE);
Mais sans LA GAUCHE - ALTERNATIVE LINKE.


L'archiviste.

Dans la confusion de la précampagne, Urbain Gaillard, qui est notre spécialiste en approche chiffrée de la convergence idéologique et également, on s'en souvient, un amoureux des jeux de sociétés comme le loto dont il sait décrypter les risques et les chances nous propose une première réflexion:



photo NF, 25.11.2005

EA - PS - Les Verts

Analyse des prises de position de ces trois formations politiques sur la totalité des 109 votations (fédérales 92 et cantonales 17) soumises au vote populaire de 2009 à ce jour.

EA a pris position sur 100 de ces 109 sujets (9x il s’est abstenu de prises de position)
Le PS a pris position sur 104 de ces 109 sujets (5x)
Les Verts ont pris position sur 103 de ces 109 sujets (6x)

Sur l’ensemble de ces 109 sujets, les positions ont été identiques entre :

EA et le PS 95 fois sur 97 soit une concordance de 97,93%
EA et Les Verts 94 fois sur 98 soit une concordance de 95,92%
Le PS et les Verts 94 fois sur 100 soit une concordance de 94%

Conclusion:

Le taux de concordance entre ces 3 formations politiques, concernant leurs prises de position sur la totalité de ces 109 votations, est très, pour ne pas dire extrêmement, élevé.

Rermarque:

(Si EA avait tenu une statistique sur la concordance des positionnements de chacun de ces membres sur ces 109 sujets, il est certain que ce taux de concordance serait plus bas que ceux que l’on retrouve entre les 3 formations concernées par cette analyse. Et il est à parier, qu’il en aura été de même au sein des membres du PS ainsi que ceux des Verts.)

Urbain Gaillard / Orsières, le 17 mars 2019

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Vous êtes cordialement invités à laisser un message. Les commentaires peuvent être modérés. Les utilisateurs anonymes sont tolérés, mais la modération des commentaires anonymes répond à des critères plus sévères. Merci de votre courtoisie.