27 décembre 2018

La méthode PDCoué

Peu de choses à se mettre sous la dent pendant les fêtes. Donc le NF en profite pour passer la brosse à reluire au benjamin de la liste PDC du bas-valais, en lui posant néanmoins la question cruelle dont il se sort en appliquant la méthode Coué.


Vingt mois de Conseil national, ça suffira pour vous faire réélire?

Il faut poser la question à Viola Amherd, qui n’en comptabilisait pas beaucoup plus au moment de se représenter, après avoir succédé à Jean- Michel Cina au Parlement.

Sauf que Viola Amherd n’est pas le bon exemple, elle n’est pas de la même région linguistique et pas de la même liste.

Pour comparer ce qui est comparable il faut prendre le destin de Paul-André Roux (2010-2011)  qui a fait exactement 20 mois au conseil national* et n’a pas été réélu, pas plus que Gilbert Debons (1998-1999) entré lui aussi en cours de législature et qui n’a pas fait vieux au conseil national. Les électeurs du PDC du Valais-Romand sont d'une cruauté exemplaire qui ont également interrompu les carrières de Monique Paccolat (1987-1991) et de Fernand Mariétan (1999-2003) après une seule législature chacun.
Pour la petite histoire, en tant que viennent ensuite, Viola Amherd a fait 6 voix à Saillon et Benjamin Roduit 14 à Brigue, on ne peut donc pas tout à fait dire qu'ils appartiennent à la même sphère.
Premier des viennent ensuite en 2015 Benjamin Roduit est entré au conseil national en 2015 pour succéder à Yannick Buttet, démissionnaire, 5ème à Conches, 4ème à Brigue, 4ème à Viège, 5ème à Rarogne occidental, 4ème à Loèche, 5ème à Sierre, 4ème à Hérens, 3ème à Sion, 4ème à Conthey, 4ème en Entremont, 3ème à St-Maurice, 3ème à Monthey. Le miraculé en rémission s'était payé le luxe de dépasser Géraldine Marchand-Balet dans le district de Rarogne oriental avec 5 voix (en tout) et bien sûr dans son fief de Martigny,


L'archiviste

*et non au conseil fédéral comme nous l'avions écrit dans une première version de cet article, merci au lecteur attentif de nous avoir signalé cette coquille


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Vous êtes cordialement invités à laisser un message. Les commentaires peuvent être modérés. Les utilisateurs anonymes sont tolérés, mais la modération des commentaires anonymes répond à des critères plus sévères. Merci de votre courtoisie.