3 novembre 2018

Vos désirs font désordre...

Lors de la primaire digitale d'Appel Citoyen, la majorité des votants du district d'Entremont avait décidé de placer les candidatures sur la liste par ordre tiré au sort, suivi de l'ordre alphabétique et enfin selon le nombre de voix obtenu à la primaire. On reconnait là une culture détachée de la perspective du mérite et de l'arbitraire, pour s'attacher à celle de l'égalité des chances. Bravo l'Entremont.

Or c'est exactement l'inverse qu'a décidé Appel Citoyen à l'échelle du Valais francophone. Les candidatures sont donc livrées sur la liste selon le nombre de voix obtenues à la primaire (culture du mérite), puis l'ordre alphabétique (culture de l'arbitraire), et foin de l'égalité confiée à l'innocence du hasard. Et le classement par genre n'était même pas proposé au choix des votants.

Ainsi donc l'ordre imposé à la liste d'Entremont est celui-ci:


L'ordre est celui des résultats obtenus à la primaire avec l'ordre alphabétique qui départage Fellay et Vaudan ex aequo et le résultat est significatif puisqu'il reproduit un ordre bien conservateur: les hommes en tête avec l'actif d'abord, le retraité ensuite et enfin l'étudiant, les femmes suivent par ordre croissant d'âge! Les masques tombent.

Mais ce qu'Appel Citoyen a décidé pour les listes officiels ne semble pas lier le mouvement pour sa communication. Ainsi sur le site les candidats sont présentés par ordre alphabétique... des prénoms!


Ce qui a également pour conséquences, mais là c'est par pur hasard, de placer les hommes en tête dans l'ordre inverse de la liste, et de reléguer les femmes en queue dans le même ordre que celui décidé par la primaire.

Le Nouvelliste a décidé de présenter les candidatures sous l'ordre alphabétique des noms de familles, ce qui renverse significativement la perspective:


Enfin l'affiche électorale suit un ordre dont seul le graphiste doit avoir la clé et qui a même exigé de changer les couleurs des trombines:



Le CSP met les femmes en tête par ordre alphabétique, puis les hommes par ordre alphabétique.

Les listes uniques haut-valaisannes de l'union de la gauche, ZUKUNFT WALLIS SOLIDARISCH – UMWELTBEWUSST – SOZIAL a placé les candidats par ordre alphabétique sauf à Rarogne Occidental ou la femme est en tête, mais dans tous les districts l'ordre alphabétique désigne une ou plusieurs femmes en tête de liste. Remarquons que dans le haut valais, la gauche et les forces progressistes avancent unies pour la Constituante avec des sans étiquettes et d'autres se réclamant du SP, du SPO, des Grüne et même du Piratenpartei.

Toutes les autres listes haut valaisannes suivent l'ordre alphabétique, à la notable exception du CVP de Brigue qui met toutes ses femmes en tête et l'UDC de Loèche qui se choisit un champion, malgré l'ordre alphabétique pour les autres. 

Dans le Valais francophones, la règle de l'ordre alphabétique est de mise au PDCVr sauf à Sion et Conthey, ou l'ordre semble être lié au hasard. 

Pour VALEURS LIBÉRALES-RADICALES, l'ordre est alphabétique à Sion, Martigny et Entremont, à Hérens et St-Maurice les femmes sont en premier. A Conthey, c'est l'ordre alphabétique des communes qui a été utilisé et à Monthey, l'ordre est aléatoire. Belle diversité! 

Le PARTI SOCIALISTE ET GAUCHE CITOYENNE a rangé de manière strictement alphabétique les femmes en les alternant avec les hommes eux aussi rangés strictement par ordre alphabétique. Le règle ne souffre d'aucune exception. Un modèle de clarté et de discipline.

LES VERTS ET CITOYENS sont strictement pour l'ordre alphabétique à Sierre, à Hérens, à Sion, à Martigny, en Entremont. A Conthey et Monthey, l'ordre est aléatoire et à St-Maurice, les femmes sont en tête. 

L' UDC & UNION DES CITOYENS suit l'ordre alphabétique avec les femmes systématiquement en tête de liste à Sierre, à St-Maurice et à Monthey.
Sans discrimination de sexe, donc strictement alphabétique en Hérens, à Martigny, en Entremont
L'exception est à Sion, où le principe qui régit l'ordre de la liste n'est pas compréhensible et semble complètement aléatoire. Les mauvaises langues racontent que c'était la seule manière de mettre le parachuté Kevin Pellouchoud en 18ème et dernière place. 


 Daniel Rausis

2 commentaires:

  1. L'ordre d'apparition sur les listes a été voté par les participants lors de la primaire. L'ordre dépend donc de cette votation interne.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce qui démontre que les participants de la primaire sont des primaires.

      Supprimer

Vous êtes cordialement invités à laisser un message. Les commentaires peuvent être modérés. Les utilisateurs anonymes sont tolérés, mais la modération des commentaires anonymes répond à des critères plus sévères. Merci de votre courtoisie.