15 janvier 2017

2016-2017: le point avec notre présidente Sophie Juon

Sophie Juon, © Lisa Grève
Au moment de terminer une année haute en couleurs pour Entremont Autrement et d'en commencer une nouvelle, l'équipe de rédaction du blog a voulu aller à la rencontre de la présidente de notre mouvement pour lui poser quelques questions.

Sophie Juon, quels ont été les points forts d’EA durant l’année écoulée?
Bien sûr, les élections communales, et pour plusieurs raisons: nous avons présenté des candidats dans quatre communes et pour un petit et jeune mouvement comme le nôtre, c’était un travail considérable. Mais heureusement, nous étions un groupe soudé et motivé. Chacun a aidé l’autre. Il y a beaucoup de solidarité dans notre groupe et de bonne humeur aussi. Chacun a des compétences, des domaines dans lesquels il excelle. Au final, nous avons eu quatre élus, ce qui était un peu un rêve inavoué au moment des pronostics, l’été passé. Maintenant, nos élus sont en place, ils ont chacun leur dicastère et je leur souhaite sincèrement un beau mandat. Je suis sûre que, comme pendant la campagne, ils vont se dévouer pour la collectivité.
Cette campagne aux communales a aussi permis d’augmenter notre base. De nombreuses personnes ont rejoint notre mouvement. Ceci nous a amené à créer des sections locales en particulier à Bagnes  où la progression a été très forte. Notre comité s’est partiellement renouvelé puisque deux personnes sont parties et nous avons accueilli des nouveaux membres. Enfin, nous avons formalisé et publié notre programme politique (ndlr disponible ci-contre, dans la colonne de droite).

Quels sont les principaux projets sur lesquels tu travailles avec ton comité pour 2017?
Il y a les élections au Grand Conseil, où nous espérons conserver nos sièges de député et député-suppléant. Nous avons à nouveau une belle liste à la députation, avec des nouveaux visages, des personnes enthousiastes et compétentes, venant d’horizons très divers. Nous espérons faire entendre notre voix. Il me semble que le Valais est à un tournant dans son histoire politique; la population a le pouvoir de débarrasser le Valais d’une attitude attentiste et un peu râleuse (le tourisme qui reste focalisé sur le ski et notre réaction face à la LAT), de ses clichés (et avec les « affaires » de la dernière législature, ces clichés sont bien présents dans la tête de nos voisins).
La population a un large choix de candidats au Conseil d’Etat. A nous de bien choisir, en pensant à ce tournant que le Valais doit prendre, vers le progrès, l’innovation, l’originalité. De plus, le succès de l’initiative « Dessine-moi une constitution » qui a récolté près de 8'000 signatures est le signe que la population est prête à doter le Valais d’outils, et à entériner dans une nouvelle constitution des valeurs universelles, comme les droits des enfants, l’égalité des chances, la protection de l’environnement. Entremont Autrement place beaucoup d’espoirs dans ce processus qui aboutira à une nouvelle constitution.

Quelle est l’ambiance au sein des équipes que tu gères?
Je ne dirais pas que je gère une équipe, ce serait me donner trop de pouvoir et dénaturer notre mouvement qui veut rester un espace de liberté et de parole; nous avons dû nous structurer en une association, créer un comité, avoir quelques règles directives... Ceci était nécessaire pour pouvoir entrer dans le monde politique, mener des campagnes, avoir des élus, faire partie d’un groupe parlementaire, mais nous tenons à notre indépendance, non seulement vis-à-vis des autres partis de gauche et centre-gauche, mais aussi à l’interne: la parole et le débat sont toujours respectés.
Je pense que c’est ce qui fait le succès de notre mouvement. La photo de campagne illustre bien cet état d’esprit: une joie de travailler ensemble pour le bien commun, le respect des individualités, le rire et le sérieux. Bref, nous voulons que l’adjectif « autrement » garde tout son sens.

Que souhaites-tu à la population d’Entremont pour cette nouvelle année?
Beaucoup de joie, de bonheur en famille et entre amis, la santé. Surtout je souhaite à tout le monde d’ouvrir les yeux et de regarder le monde avec curiosité, d’oser la rencontre avec les autres, d’être ouvert à la vie.

Merci beaucoup Sophie de nous avoir accordé un peu de ton temps. Bonne continuation.

La rédaction

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Vous êtes cordialement invités à laisser un message. Les commentaires peuvent être modérés. Les utilisateurs anonymes sont tolérés, mais la modération des commentaires anonymes répond à des critères plus sévères. Merci de votre courtoisie.