15 janvier 2017

Jean-Michel Bonvin, candidat au Conseil d'Etat valaisan

Jean-Michel Bonvin, candidat au Conseil d'Etat
On apprend aujourd'hui que nos partenaires de Centre Gauche-PCS lancent un candidat au Conseil d'Etat valaisan. On les remercie de contribuer au débat politique avec la candidature de Jean-Michel Bonvin.

Nous leur souhaitons plein succès dans cette campagne!

Lien vers le site du Centre Gauche-PCS.

Voici leur communiqué en intégralité:

Centre Gauche-PCS (CG-PCS) annonce la candidature de Jean-Michel Bonvin, d’Arbaz, directeur et administrateurs de PME, pour l’élection au Conseil d’Etat valaisan de mars prochain. Ce dernier rejoindra la liste composée par la Conseillère d’Etat sortante Esther Waeber-Kalbermatten et l’ancien Président du Conseil national Stéphane Rossini. CG-PCS entend ainsi contribuer à la constitution d’une union solide des forces de progrès et d’ouverture en Valais. Jean-Michel Bonvin s’engagera pour un Valais terre d’énergies, innovant, moderne et solidaire.
Un Valais terre d’énergies
Notre canton a un potentiel important au niveau de la production énergétique. La base légale du retour des concessions est en place et il s’agit maintenant d’affiner la stratégie et d’adapter les structures nécessaires à la gestion des actifs de production dont nous deviendrons propriétaires et aussi de développer des partenariats qui permettent une valorisation optimale de la production auprès des consommateurs finaux. Le potentiel des énergies renouvelables est encore immense dans notre canton, il s’agit de le développer tout en en gardant la maîtrise.
Un Valais innovant
Le Valais a trouvé une collaboration étroite avec l’EPFL avec la mise en place de chaires universitaires dans les domaines de l’énergie et de la santé. Une collaboration étroite, unique en Suisse, entre ce pôle de compétences et la HES-SO Valais, doit permettre le transfert de technologies en faveur de l’économie valaisanne.
Il s’agit maintenant d’assurer le lien vers les incubateurs, les startups, les PME puis l’industrie de façon à ce que les retours sur investissements intéressent toute la communauté.
Un Valais moderne
Les structures administratives et les découpages politiques de notre canton ne sont plus adaptés à un monde en mouvement. Il s’agit pour le Valais de proposer et de mettre en place les adaptations structurelles et fondamentales qui nous permettront d’affronter non seulement les défis actuels mais ceux de tout le XXIe siècle.
Notre canton doit disposer d’infrastructures modernes. Nos liaisons en direction de nos voisins suisses et étrangers doivent être améliorées. L’augmentation du trafic pendulaire doit être anticipée afin d’éviter des engorgements. Notre canton possède l’un des plus beaux paysages de Suisse. Nous devons en faire la promotion pour attirer des touristes tout en veillant à un développement harmonieux de notre patrimoine.
Un Valais solidaire
Les Valaisannes et les Valaisans sont solidaires. Le canton doit être le reflet de la générosité de ses concitoyens. Une minorité de magnats monopolise de plus en plus de richesses en provoquant l’apparition de tensions sociales extrêmes. Cette accaparement de ressources met en péril la stabilité de notre planète et est grandement responsable des mouvements de population en cours. Nous devons mettre en œuvre des mécanismes permettant une meilleure répartition des richesses. La dignité de nos concitoyens est en jeu dans notre canton, dans notre pays et sur toute la planète.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Vous êtes cordialement invités à laisser un message. Les commentaires peuvent être modérés. Les utilisateurs anonymes sont tolérés, mais la modération des commentaires anonymes répond à des critères plus sévères. Merci de votre courtoisie.