21 août 2016

La mise au placard


Jean-Marie Cleusix n’est pas un champion de la communication. On le savait. Oskar Freysinger a fini, lui aussi, par s’en rendre compte, au point de l’écarter de son département à la veille de la rentrée scolaire. Le Conseiller d’Etat s’offusque aujourd’hui de voir les professeurs du Collège de St-Maurice s’insurger contre l’arrivée d’un nouveau collègue plutôt que de l’accueillir à bras ouverts : « On ne frappe pas un homme à terre », leur reproche-t-il en substance (dans le NF de samedi), comme s’il avait soudainement oublié que la première pierre, c’est lui qui l’a lancée à un homme hospitalisé, après avoir dressé publiquement de lui un profil qui ne colle pas particulièrement à la fonction d’enseignant. 
Car avoir de graves problèmes de communication, c’est plutôt gênant pour quelqu’un qui doit enseigner auprès de jeunes adolescents en train de préparer leur maturité. On peut donc craindre que le retour à la profession de JM Cleusix ne se fasse pas en toute quiétude. La question se pose évidemment de savoir si les difficultés personnelles de l’ancien Chef du Service de l’enseignement n’auraient pas été mieux circonscrites dans un cadre administratif, en relation avec des adultes, plutôt que dans une classe, face à des élèves ; autrement dit, n‘aurait-il pas été plus judicieux de trouver un placard, doré ou non, à L’État plutôt que dans un établissement scolaire ? A moins que les placards du département soient déjà tous occupés ou qu’Oskar Freysinger ne veuille plus croiser son ancien bras droit dans les couloirs, cette solution aurait paru plus élégante, pas vrai ?
Reconnaître ses erreurs, c’est bien. Les réparer soi-même, c’est encore mieux.

Antoine Cretton
Entremont Autrement Bagnes

1 commentaire:

  1. Ces trous de mémoire du conseiller d'état en charge de l'enseignement sont inquiétant.... les placards, il connait OF, un certain chef de service, précédant Cleusix y a déjà des fonctions...

    RépondreSupprimer

Vous êtes cordialement invités à laisser un message. Les commentaires peuvent être modérés. Les utilisateurs anonymes sont tolérés, mais la modération des commentaires anonymes répond à des critères plus sévères. Merci de votre courtoisie.