9 juin 2016

Pour une assurance obligatoire de soins dentaires?

L’accès aux soins dentaires doit être garanti

La réponse sonne chez moi comme une évidence : OUI, une assurance obligatoire pour les soins dentaires est une nécessité. La question devrait même être inversée ; comment se fait-il que l’assurance obligatoire des soins (LAMal) n’ait pas intégré, dès le départ, les soins dentaires ; ceux-ci faisant partie intégrante, et de manière flagrante, de la santé.

Force est de constater que les études en la matière sont unanimes et partent de trois constats sans appel : la santé bucco-dentaire a un impact sur la santé générale ; la santé bucco-dentaire dépend du statut socioéconomique ; le manque de soins dépend de la capacité financière.

Au vu de ce dernier élément, le débat se déplace dès lors immédiatement sur le plan de la santé publique et non plus de la liberté et responsabilité individuelles. Dans un pays économiquement développé tel que la Suisse, il n’est pas imaginable que certains de ses habitant-e-s mettent en jeu leur santé pour des raisons financières. L’accès aux soins doit être garanti, quelle que soit la situation économique des patient-e-s. Et c’est pourtant bien l’inverse qui se produit. Ainsi, entre 3 et 5% de la population renoncent à des soins dentaires pour des raisons financières.

Ainsi, selon le revue médicale suisse (2009), « les inégalités de la santé buccale reflètent très exactement les inégalités qui affectent la santé générale ». La corrélation entre le statut socioéconomique et les problèmes de santé bucco-dentaire est ainsi marquée : 20% des enfants évoluant dans les milieux socioéconomiques les plus faibles concentrent 60% des caries.

Sachant que les coûts moyens en soins dentaires par an et par personne sont estimés à 450 francs environ, on comprend dès lors que pour une famille à revenu modeste, la facture soit particulièrement douloureuse et représente une charge considérable, voire insurmontable.

Santé publique, égalité des chances, coûts raisonnables, garantie des soins, autant de raisons qui incitent à un grand OUI à une assurance obligatoire des soins dentaires. Rendez-vous donc sur le site de l’initiative pour signer dès à présent cette idée progressiste.

Gaël Bourgeois
Président du PSVR

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Vous êtes cordialement invités à laisser un message. Les commentaires peuvent être modérés. Les utilisateurs anonymes sont tolérés, mais la modération des commentaires anonymes répond à des critères plus sévères. Merci de votre courtoisie.