10 juin 2016

L'école valaisanne confiée aux intégristes?


La nomination d’une collaboratrice scientifique sympathisante d’Ecône et méfiante à l’égard de l’école publique valaisanne (ses enfants fréquentent l’école privée) n’avait pas inquiété les milieux de l’instruction publique ni fait grand bruit dans les médias. C’était un cas isolé.

Aujourd’hui le chef de l’Office de l’enseignement spécialisé a donné sa démission. Le candidat pressenti à sa succession est issu des rangs de l’UDC (ce n’est pas rédhibitoire), n’a pas de formation d’enseignant et ne fait pas non plus confiance à l’école valaisanne (ses enfants sont aussi à l’école privée).

C’est grave ; ce n’est plus un cas isolé mais une volonté politique délibérée.

Pourtant l’Association des maîtres de l’enseignement spécialisé ne se manifeste pas et le président de la Société pédagogique valaisanne n’est même pas conscient de la situation.

Les députés et les partis politiques ont d’autres chats à fouetter et les conseillers d’Etat n’osent pas contrer leur collègue Chef du DFS.

Le « par cœur » en littérature ouvrira-t-il la porte du « par cœur » catéchétique ?

Antoine Cretton
Entremont Autrement

[EDIT: 11.06.16 à 12h30]
Nous apprenons que le monde politique est en train de se mobiliser en concertation active avec les milieux enseignants. On vous tiendra au courant des développements.
La rédaction du blog d'EA

6 commentaires:

  1. Il semblerait que les associations d'enseignants sont en train de réagir.

    RépondreSupprimer
  2. C'est pas Freysinger qui disait justement qu'il allait mettre une terme à la politique des petits copains en Valais? Dire que j'ai voté pour lui, je suis très déçu. Il peut oublier mon vote à l'avenir!

    RépondreSupprimer
  3. Inquiète, très inquiète pour l'avenir des enfants les plus fragiles ... et dégoutée par la politique valaisanne !!!

    RépondreSupprimer
  4. Moi exilée valaisanne sur terres vaudoises ...je vous enviais autrefois pour votre école spécialisée qui incluait les enfants ....Cl Saudan

    RépondreSupprimer
  5. Nouvel article suite à la mise au concours parue hier. Bonne lecture.

    RépondreSupprimer
  6. J'ai mal à mon Valais...

    RépondreSupprimer

Vous êtes cordialement invités à laisser un message. Les commentaires peuvent être modérés. Les utilisateurs anonymes sont tolérés, mais la modération des commentaires anonymes répond à des critères plus sévères. Merci de votre courtoisie.