28 février 2016

Communiqué d'Entremont Autrement (28.02.16)

Entremont Autrement prend acte du résultat des votations fédérales du jour:

1) L'initiative PDC pour une fiscalité équitable des couples mariés est refusée. Le comité d'Entremont Autrement s'est prononcé contre cette initiative. Nous sommes aujourd'hui très heureux que les Suisses aient rejeté cet objet. La définition du mariage proposée par le PDC est archaïque et ne correspond plus à la situation de la majorité des familles suisses. Entremont Autrement entend s'engager pour une fiscalité équitable des couples et des concubins à l'avenir. Le résultat très serré nous montre que l'injustice envers les couples mariés doit être prise en compte durant cette législature.

2) L'initiative UDC pour le renvoi des criminels étrangers est refusée. Entremont Autrement est soulagé par ce résultat. L'état de droit est préservé et le peuple dit un NON très clair aux dérives xénophobes de l'UDC. Nous demandons que ce parti cesse maintenant ses attaques constantes contre la population étrangère et se recentre sur les vrais problèmes de notre pays. Nous notons également que lorsque la société civile se mobilise, elle est capable de faire échouer le populisme dans notre pays.

3) L'initiative des JS contre la spéculation alimentaire est refusée. Entremont Autrement constate que cette initiative avait de très lourds moyens contre elle et est satisfaite du résultat moins faible que prévu. Près de 40% de la population se préoccupe des dérives de la spéculation. Il faut maintenant que le Parlement fédéral prenne ses responsabilités et s'assure que le commerce des matières premières par des sociétés suisses respecte les droits humains.

4) Le second tube au Gothard est accepté. Entremont Autrement s'était prononcé contre cet objet. Nous continuerons de militer pour une mobilité respectueuse du développement durable et pour des solutions alternatives. La priorité doit rester au ferroutage. N'oublions pas que le peuple a accepté l'initiative des Alpes dans les années 90. Oui à la sécurité, non à une péjoration de la qualité de vie des riverains, notamment des riverains tessinois.

Nous tenons à relever la très forte mobilisation de la population suisse lors de ce dimanche de votation ce qui est un bon signe de vitalité pour notre démocratie.

3 commentaires:

  1. Dommage pour le Gothard car c'était l'occasion unique de renforcer le ferroutage.

    RépondreSupprimer
  2. Je suis toujours navré lorsque je lis : " La définition du mariage proposée par le PDC est archaïque et ne correspond plus à la situation de la majorité des familles suisses ". Sur quelle base est faite cette déclaration ? Quelle est la situation de la majorité des familles suisses ? Une statistique est-elle disponible ?

    RépondreSupprimer
  3. Oui, si il est vrai que le mariage se voit plus comme une promesse de fidélité actuellement, et que le nombre de familles monoparentales ou recomposées doit peser bien plus lourd que les couples mariés, que l'on pronostique un divorce sur deux mariages, la définition du mariage en tant que l'union d'un homme ou une femme est un peu hors du temps, comme chasse gardée des bons couples hétérosexuels. La réalité, c'est que des homos ont une famille, des hommes ou femmes seules, des couples divorcés ou remariés... Le mariage en lui même est plus une tradition qu'un acte d'amour et d'engagement réfléchi.
    Par contre cette définition a pris le pas sur le fond de l'initiative, et c'est dommage.
    Mais pourquoi s'être encrassé avec cette définition?

    RépondreSupprimer

Vous êtes cordialement invités à laisser un message. Les commentaires peuvent être modérés. Les utilisateurs anonymes sont tolérés, mais la modération des commentaires anonymes répond à des critères plus sévères. Merci de votre courtoisie.