23 juin 2015

EA est le meilleur défenseur des valeurs chrétiennes


Une première surprise : alors qu’Entremont Autrement  est souvent qualifié de mouvement de gauche, on constate que depuis sa fondation, Entremont Autrement a toujours été en accord, excepté sur un objet (1), avec les prises de position de la Conférence des Evêques Suisse. Est-ce que Entremont Autrement  serait plus chrétien que le PDC ?

Total des objets pour lesquels la Conférence des Evêques suisses ou le portail catholique suisse a pris position : 15




Contrairement aux idées reçues ou véhiculées, si l’Eglise reste certainement au milieu du village PDC ou UDC, la défense des valeurs chrétiennes est clairement l’apanage d’
Entremont Autrement . Le PDC préfère nettement la défense des valeurs économiques aux valeurs chrétiennes : il ne suit les recommandations de la Conférence des Evêques suisses qu’une fois sur deux (et on verra dans un prochain épisode qu’en matière économique, il suit les recommandations du patronat dans 87% des cas). Et que dire de l’UDC qui ne suit les recommandations de la Conférence des Evêques suisses que 3 fois sur 15 ? Encore heureux que leur « C » ne signifie pas chrétien.


Il ressort clairement de ces constatations qu'Entremont Autrement  est LE garant de la défense des valeurs chrétiennes en Entremont.

NB : sur demande écrite parvenant à l’adresse suivante : entremont.autrement(arobase)gmail.com nous fournissons le document avec les résultats complets des votations.

(1) Le diagnostic préimplantatoire

PS: Aujourd'hui le Nouvelliste publie une pleine page sur notre analyse politique étendue au Valais et aux partis cantonaux. Nous y reviendrons. 

6 commentaires:

  1. Une Vollégeardemardi, 23 juin, 2015

    Bravo à Entremont Autrement de faire tomber certains clichés qui ont la vie dure!

    RépondreSupprimer
  2. Et surtout à Urbain pour son travail énorme qui tord le cou aux idées reçues!

    RépondreSupprimer
  3. un vieux qui a de la mémoiremardi, 23 juin, 2015

    M'est avis que les valeurs chrétiennes auxquels prétendent se référer les conservateurs sont plus des valeurs catholicistes voire intégristes que catholiques... on entend régulièrement dans les milieux conservateurs que les évêques n'ont pas à faire de la politique, et certains vont même à dire que ces évêques ne sont plus légitimes lorsqu'ils s'éloignent du conservatisme. On pourrait donc dire pour faire bref que les valeurs chrétiennes sont plutôt proche des convictions de la gauche alors que la droite identitaire de Logean à Tornay défend des valeurs christianistes. Le centre démocrate libéral chrétien qui va de Cina à Darbellay en passant par Lorétan souhaiterait et l'a parfois dit à haute voix renvoyer les évêques à la sacristie.

    RépondreSupprimer
  4. C'est très rassurant aussi de voir que l'église en Suisse défend des valeurs de gauche comme la défense des petits et des minorités ... Jésus n'a-t-il pas été le premier gauchiste ?

    RépondreSupprimer
  5. Le Christianisme défend les humbles, les pauvres, l'injustice, les sans grades etc. N'est-ce pas là le crédo du socialisme ?
    Dans son magnifique travail de bénédictin, Urbain, met en pleine lumière, ce qui aurait du être publié il y a bien longtemps par les médias locaux, sans parti-pris.
    Merci pour ces révélations !

    RépondreSupprimer
  6. Magnifiques sont les réactions DC dans la page consacrée au sujet dans le Nf.
    Je me ferai un plaisir d'y revenir d'ici peu

    RépondreSupprimer

Vous êtes cordialement invités à laisser un message. Les commentaires peuvent être modérés. Les utilisateurs anonymes sont tolérés, mais la modération des commentaires anonymes répond à des critères plus sévères. Merci de votre courtoisie.