11 novembre 2014

Suspension ou démission?

Le Chef du service doit être suspendu et l’enquête raccourcie!

Réuni jeudi passé en séance de préparation pour la session parlementaire de novembre, le groupe libéral-radical a décidé de déposer une résolution urgente au sujet de l’affaire qui empoisonne l’Etat et le département de la formation. Pour les députés PLR, cette énième enquête doit être raccourcie pour ramener dans les plus brefs délais la sérénité et la confiance dans les écoles valaisannes. Le Chef de service doit quant à lui être suspendu le temps de la procédure disciplinaire.

A lire dans le Confédéré

Notre position sur le même sujet

3 commentaires:

  1. C'est au moins le minimum! Comment expliquer que ce type soit toujours là alors que tous les partis ont demandé sa suspension (ou presque).

    RépondreSupprimer
  2. M. Cleusix a bien l'air de profiter de certaines protections ? Pourquoi ? En saurait-il trop ?

    RépondreSupprimer
  3. Ben voyons, sur toutes les fosses de purin, il se forme une croûte, qui, si elle n'est pas remuée.... évite aux gaz accumulés en son sein d'exploser en surface, évitant ainsi à l'odeur pestilentielle de se disperser !
    Y aurait-il analogie ?

    RépondreSupprimer

Vous êtes cordialement invités à laisser un message. Les commentaires peuvent être modérés. Les utilisateurs anonymes sont tolérés, mais la modération des commentaires anonymes répond à des critères plus sévères. Merci de votre courtoisie.